Trophée des champions: Lyon s'offre Montpellier

3 contributions
Publié le 29 juillet 2012.

FOOTBALL – A New-York, l’OL s’impose aux tirs aux buts...

Le Trophée des champions n’est peut-être pas un titre majeur. Mais c’est un titre à part pour l’OL, qui est venu à bout de Montpellier aux tirs aux buts (4-2) hier à Harrison, dans la banlieue de New York. Avec sept succès, les Lyonnais détiennent plus que jamais le record des victoires dans cette compétition. Et ils le doivent à un grand Jimmy Briand. Auteur du tir au but victorieux face à Geoffrey Jourdren, il avait déjà égalisé d’une somptueuse reprise de volée (2-2, 76e), concluant un centre de Lacazette. Et il aurait pu faire la différence avant la fin du temps réglementaire, si Lacazette, justement, avait était plus réaliste face au but grand ouvert sur une offrande de Briand (83e). Ou si un superbe retourné de l’ancien rennais n’avait pas trouvé le poteau.

Montpellier a pourtant mené deux fois

Montpellier peut avoir des regrets. Dans une Red Bull Arena correctement garnie (15 166 spectateurs pour 25 000 places) et emballée en fin de match par le spectacle proposé, les Héraultais ont montré la plupart du temps qu’ils ont actuellement davantage de certitudes que Lyon. Dans le sillage du tandem Henri Bedimo-John Utaka omniprésent côté gauche, ils ont mis d’entrée les Lyonnais sous pression, avec notamment trois corners dans le premier quart d’heure. Maîtres de leur sujet pendant l’essentiel de la première période, ils ont logiquement ouvert la marque par Utaka (1-0, 26e) : après s’être joué de toute la défense lyonnaise, l’attaquant nigérian plaçait une frappe imparable dans la lucarne de LLoris. C’est presque miraculeusement que les Lyonnais égali­­­­saient peu avant la pause : Gourcuff, qui a alterné le bon et le moins bon ce soir, trouvait la tête de Gomis (1-1, 43e).

Les Montpelliérains reprenaient leur marche en avant au retour des vestiaires. Sur un coup franc héraultais, l’arbitre leur accordait un pénalty après une main litigieuse de Gomis. Emanuel Herrera, le successeur argentin d’Olivier Giroud, ne ratait pas l’offrande (2-1, 54e). Mais après la sortie de Gomis, remplacé par Benzia, Lyon sortait enfin de sa torpeur. Sur un joli mouvement lyonnais, Briand reprenait magnifiquement de volée un centre de Lacazette (2-2, 76e). Pendant le dernier quart d’heure, les deux équipes échangeaient coup pour coup. Mais dans la séance de tirs au but, Lyon confirmait ce que son coach Rémi Garde soulignait en conférence de presse d’avant-match : la victoire de l’OL en Coupe de France en 2012 a permis à son groupe de « réapprendre à gagner ».

Nicolas Coisplet à New-York
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 PSG 79 33m +55
2 Monaco 72 34m +28
3 Lille 64 34m +18
4 Saint-Etienne 57 34m +15
5 Lyon 54 33m +11

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr