Ligue1: Les défenseurs attendent Zlatan Ibrahimovic de pied ferme

11 contributions
Publié le 18 juillet 2012.

FOOTBALL - L'excitation gagne les défenseurs du championnat de France à l'idée d'affronter le buteur suédois...

A moins de jouer avec onze maillots sur les pelouses de Ligue1, Zlatan risque de faire quelques jaloux à la fin des matchs. Le futur attaquant parisien a à peine signé au PSG que tous ses adversaires rêvent déjà de lui tendre la main pour lui proposer un échange de maillot. A croire quelques joueurs de L1, la scène pourrait tourner à l’émeute, à moins que le Suédois assure une partie de la distribution à la mi-temps, comme le suggère déjà David Sauget, le défenseur de Sochaux.

«Je pense que je ferai le nécessaire pour avoir son maillot, oui. Je ne le demande qu’aux grands joueurs. Ce sont des souvenirs que je garde. J’aimerais pouvoir les montrer à mon fils un jour si j’en ai un. L’an dernier, j’ai eu celui de Pastore. J’ai aussi Hazard, Rami et Martin.» A 32 ans, le Sochalien salive déjà à l’idée de croiser la star suédoise au Parc des Princes ou à Bonal, même s’il «n’aimerait pas trop qu’il vienne dans sa zone.»

Apam a déjà marqué Messi, Eto’o et Drogba

Onyekachi Apam, qui pourrait le croiser avec Rennes, n’aurait pas cru que la Ligue 1 attirerait «l’un des cinq meilleurs attaquants au monde». Pour lui, marquer Zlatan à la culotte est un défi particulièrement excitant. «Ça ne me fait pas du tout peur même s’il est très dur à bouger dans les duels. C’est un très grand joueur et ça me ferait plaisir de jouer contre lui, souffle le Nigérian, qui s’est déjà frotté à Messi, Eto’o, Makaay et Drogba lors des JO ou de la Coupe d’Afrique des nations.

David Sauget ne devrait pas non plus rougir en croisant le buteur aux huit titres de champions. Il y a quelques années, il avait affronté un certain Mesut Özil en Ligue Europa (avec Schalke 04). «Et puis j’ai eu la chance de pouvoir jouer avec un joueur de classe mondiale: Christian Karembeu à Bastia.» Il en faut donc un peu plus pour éblouir un vieux routier de la Ligue 1. Pour lui, il n’est pas dit que Zlatan se promène dans les défenses de L1 comme il le faisait aux Pays-Bas. «Ce sera compliqué contre un joueur comme lui, mais je crois qu’on a les armes.»

«Je crois qu’on a les armes»

Du côté de Lorient, Maxime Baca assure aussi que son équipe sera prête pour rivaliser avec Ibra. «On a hâte de se mesurer aux meilleurs. Surtout le meilleur attaquant au monde. A Lorient, on a un schéma collectif, surtout pour le travail défensif. On défendra comme ça sur lui comme sur les autres attaquants.» Vu l’ego du bonhomme, pas sûr qu’il accepte d’être comparé de la sorte à Emmanuel Rivière ou André-Pierre Gignac.

Romain Scotto
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 Nantes 0 0m
2 Saint-Etienne 0 0m
3 Montpellier 0 0m
4 Caen 0 0m
5 PSG 0 0m

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr