Euro 2012: Karim Benzema se voit comme un «leader naturel» chez les Bleus

2 contributions
Publié le 23 mai 2012.

FOOTBALL - De passage sur les Champs-Élysées, l'attaquant du Real Madrid a évoqué ses objectifs avec l'équipe de France...

Karim Benzema a des rêves pleins la tête. Sur les Champs-Elysées, après avoir signé des autographes pour ses fans, l’attaquant du Real Madrid s’est livré sur l’Euro 2012 et ses objectifs personnels et collectifs. S’il a bien enfoncé quelque portes ouvertes («Tout le monde rêve de gagner cette compétition, mais il faut déjà gagner le premier match»), le joueur du Real Madrid s’est montré plus bavard sur le rôle qu’il entend jouer en équipe de France.

L’objectif du Ballon d’or

Interrogé sur le capitanat, confié à Hugo Lloris, Benzema a commencé par se montrer gêné, selon nos confrères de Sport 24, qualifiant le gardien de but de «bon capitaine», tout en glissant qu’«en dehors du terrain, il ne va pas s’exprimer tout le temps». Se serait-il bien vu porter le brassard? Benzema ne va pas jusque-là, mais il n’hésite pas à se décrire comme un «leader naturel» «sur le terrain», mais aussi «en dehors». «On n’a pas besoin de le demander», précise-t-il.

Sur l’Euro, l’avant-centre ne se risque pas à parler de titre ni d’objectif précis. Mais avec ses coéquipiers de la génération 1987 (les Ménez, Nasri et Ben Arfa), qu’il se dit «content» de retrouver, Benzema dit vouloir faire «un bel Euro». Pour autant, celui qui voit «Zidane comme un grand frère» ne veut pas être condescendant à l’égard de ses adversaires du premier tour. Si l’Angleterre joue sans Rooney, suspendu, et si les Bleus ont déjà battu l’Ukraine en juin dernier (1-4), Benzema ne considère pas la première place du groupe comme acquise. «L’Angleterre reste une grande équipe qui a l’habitude de jouer ce genre de compétition. Ils ont des joueurs pour le remplacer. A nous d’être au top lors du premier match. Après, l’Ukraine, c’était lors d‘un match tranquille. Chez eux, en compétition, ce sera certainement plus difficile.»

Karim Benzema évoque enfin un objectif plus personnel: le Ballon d’or. Si son nom est encore peu cité par les observateurs, l’ancien Lyonnais en fait un horizon atteignable. «Tous les joueurs ont des objectifs, assure-t-il. Pour moi, un joueur de foot doit avoir cet objectif d’être le meilleur joueur du monde à un moment. J’y pense souvent. Je travaille pour l’avoir un jour.» Dès cette année? Peut-être pas. Mais avec un «bel Euro», il pourrait en tout cas s’en rapprocher.

J L.-M. et N. B.
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 PSG 82 34m +56
2 Monaco 72 34m +28
3 Lille 64 34m +18
4 Saint-Etienne 57 34m +15
5 Lyon 55 34m +11

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr