Girondins de Bordeaux : L’heure est grave, même Alain Juppé se fait du souci pour le club

LIGUE 1 Le maire de Bordeaux a reçu Nicolas de Tavernost avant la réunion prévue au Haillan…

D. G.

— 

Alain Juppé et Nicolas de Tavernost lors de la finale de la Coupe de la Ligue, en 2010.

Alain Juppé et Nicolas de Tavernost lors de la finale de la Coupe de la Ligue, en 2010. — Franck Fife

Les Girondins sont un peu plus en crise depuis la défaite ce mercredi à domicile face à Montpellier. Ils occupent la 15e place à la trêve et pour tenter de trouver des solutions, une réunion a lieu ce jeudi après-midi au Haillan.

>> A lire aussi : Bordeaux-Montpellier: «Au fond du trou», les Girondins de Bordeaux vont devoir penser au maintien

Sont présents le président Stéphane Martin, l’entraîneur Jocelyn Gourvennec, le directeur technique Ulrich Ramé et Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, propriétaire des Girondins. Nicolas de Tavernost qui a été reçu à la mairie de Bordeaux par Alain Juppé a appris France 3 Aquitaine. Et le maire est remonté.

« Arrêter la dégringolade »

Interrogé avant sa rencontre avec De Tavernost par France Bleu Gironde, le maire de Bordeaux a fait part de sa préoccupation : « C’est la catastrophe. Moi je ne me mêle pas des questions internes au club mais j’espère qu’il [Nicolas de Tavernost] a des choses à me dire parce qu’il faut arrêter absolument cette dégringolade ».

>> A lire aussi : Bordeaux: «Gourvennec n'est pas la bonne cible», estime le président Stéphane Martin

À la question de savoir si Bordeaux risque de descendre en Ligue 2 ? « Ce serait une humiliation comme certains l’ont dit. Je ne veux pas y croire, on va réagir » a commenté Alain Juppé.

Pendant ce temps les Girondins de Bordeaux ont publié un communiqué de trente mots à peine pour préciser que la reprise a été fixée au 31 décembre à 10 heures. Un stage à l’Ile de Ré aura lieu dans la foulée du 1er au 4 janvier.