VIDEO. Pourquoi Julien Cazarre fait passer le coach de Strasbourg Thierry Laurey pour un alcoolo

FOOTBALL Depuis le retour du Racing en Ligue 1, son entraîneur est fréquemment caricaturé en alcoolique par le chroniqueur de Canal+ Julien Cazarre dans l’émission « J+1 ». L’humoriste s’en explique auprès de « 20 Minutes »…

B.P.

— 

Julien Cazarre était l'invité de 20 Minutes en Facebook Live ce jeudi 14 décembre, et il a notamment parlé de Strasbourg.

Julien Cazarre était l'invité de 20 Minutes en Facebook Live ce jeudi 14 décembre, et il a notamment parlé de Strasbourg. — Capture d'écran / Facebook 20 Minutes.

Julien Cazarre était à Strasbourg, mercredi, lors de la défaite du Racing contre le PSG en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue (2-4). Installé en cabine de commentateur aux côtés de Bruno Salomon pour France Bleu, le chroniqueur et humoriste « s’est régalé ». C’est notamment ce qu’il a confié à 20 Minutes dans un Facebook Live organisé jeudi.

>> A lire aussi : Entre punchline et exploit, quand Thierry Laurey s'est révélé aux yeux du foot français

« Et comme Laurey a des tics, ça peut donner l’image d’un mec qui… »

L’occasion pour lui de s’expliquer sur le drôle de personnage (d’alcoolo) construit autour de l’entraîneur du Racing dans l'émission J+1 de Canal+, même s’il n’a pas eu la chance de le croiser à la Meinau contrairement à Dimitri Liénard, « très cool » mais chambré à cause de ses claquettes dépareillées : « C’est totalement inventé, c’est un délire total. »

Et Julien Cazarre d’enchaîner (après avoir évoqué le rôle donné à Stéphane Ruffier dans ses chroniques) en se marrant, comme d’hab, à l’heure de la sortie de sa dernière BD :

C’est l’image que je me fais du personnage en le voyant. C’est fantasmé. Thierry Laurey, il a pas mal de tics en fait. Et comme il a des tics, ça peut donner l’image d’un mec qui… [il imite parfaitement un mec complément bourré]. T’as un peu l’impression qu’il renvoie ça quand il parle. Même si ce n’est pas du tout ça. Mais moi j’aime bien. Sauf que la réalité a rattrapé la fiction… Parce qu’avant le match, il y a onze jours, il a fait plein de références à l’alcool !

L’ensemble de la séquence de cette interview est à retrouver en vidéo ici (à partir de 9’30) :