«Escape game», visite guidée... Et si le Parc des Princes était LE monument parisien à visiter?

FOOTBALL Le PSG veut faire du Parc des Princes un lieu touristique majeur de la ville de Paris…

Aymeric Le Gall

— 

Le Parc des Princes, nouvelles destination à la mode lors d'une visite de Paris.

Le Parc des Princes, nouvelles destination à la mode lors d'une visite de Paris. — Capture d'écran psg.fr

  • « 20 Minutes » a testé l' « escape game » du PSG, un jeu qui vous emmene dans les entrailles du Parc des Princes.
  • Cela confirme une volonté de faire du Parc des Princes un monument touristique de la capitale.

On s’y croirait presque. Armé d’une (fausse) carte de presse en carton, vous pénétrez dans la salle de presse du Parc des Princes pour assister à la conférence d’avant-match du coach du PSG, un certain Umberto Talentini. A bien y regarder, la ressemblance avec Unai Emery saute aux yeux. Tout y est : le pento, la coupe de cheveux, l’accent espagnol… l’humour potache en plus. Alors que son équipe s’apprête à jouer la finale de la Coupe des Princes, un malheur vient d’arriver et c’est alors à vous, journaliste d’un jour, de mener l’enquête et de résoudre le mystère.

Voilà le pitch que proposera le Paris Saint-Germain à ses visiteurs dans son « Escape Game nouvelle génération », qui ouvre ses portes le 16 décembre prochain. Ainsi, pendant une heure et demie, vous allez arpenter les coulisses du Parc des Princes de long en large et récolter des indices auprès de personnages comme le préparateur sportif, le photographe du club, le chef des supporters ou le joueur-star, prénommé Ilario Albrizzi. Les acteurs tiennent à peu près leur rôle, même si c’est parfois un peu too much (était-ce bien nécessaire de grimer l’agent d’entretien en mode Germinal, le visage recouvert de suie ?) et les enfants et leurs parents devraient trouver l’expérience divertissante.

L'agent d'entretien (joué par un acteur) à l'escape game du PSG.
L'agent d'entretien (joué par un acteur) à l'escape game du PSG. - TRISTAN REYNAUD/SIPA

Libre de vos mouvements, vous vous baladerez tour à tour en salle de presse, en zone mixte (là où les journalistes échangent avec les joueurs après les matchs), dans les loges VIP, dans les vestiaires (pas ceux du PSG mais ceux réservés aux visiteurs) et, le Graal, sur la pelouse du Parc des Princes, au niveau des bancs de touche. En 90 minutes chrono, vous connaîtrez ainsi le Parc des Princes dans les moindres recoins.

En réalité, si le PSG a appelé cette expérience originale un escape game, cela n’a pas grand-chose à voir avec le concept qui cartonne en Europe après avoir vu le jour au Japon. Quand, dans un véritable escape, vous êtes bloqué dans une salle et devez résoudre des énigmes pour en échapper, ici le concept est un peu différent puisque l’aventure se déroule dans divers endroits du stade.

Les vestiaires des visiteurs, au Parc des Princes.
Les vestiaires des visiteurs, au Parc des Princes. - PSG

« Le but c’était d’innover un peu par rapport au concept d’escape game puisqu’on a rajouté une couche un peu plus immersive, nous explique Fabien Allègre, le directeur du merchandising qui pilote les activités diversifications de la marque PSG. Le visiteur est le héros du jeu et il va être orienté dans le Parc des Princes par différents acteurs. »

Parc des Princes, Tour Eiffel, même combat ?

« L’ADN du projet tourne autour du lieu », confirme Allègre. Avec l’équipe de galactiques qu’est en train de se bâtir le club, sans parler des énormes ambitions de ses dirigeants, le stade du PSG est peu à peu en train de devenir l’une des nouvelles attractions de la capitale.

« Je pense que le Parc des Princes, dans l’environnement des monuments à visiter à Paris, a toute sa place », acquiesce Fabien Allègre. Jean-François Martins, adjoint à la Mairie de Paris en charge des sports et du tourisme, valide :

Le PSG devient une raison de visiter Paris. Si on va à New York, on a envie d’aller faire un tour au Madison Square Garden. De plus en plus, quand on vient à Paris, on se dit que ce serait bien d’aller au Parc des Princes. On sait que dans les hôtels parisiens, les clients sont de plus en plus en demande d’une expérience PSG. C’est pour ça qu’il faut développer l’offre. A part les matchs, il n’y avait rien pour répondre à l’attrait des touristes pour le PSG. L’escape game répond à ça. »

Et c’est vrai que quand on est plus dingues de foot que de notre propre famille (maman, si tu lis ces lignes…), chaque voyage dans une grande ville européenne est l’occasion d’aller jeter un œil au stade de foot du coin. Passer un week-end à Barcelone sans faire un crochet par le Camp Nou, c’est aussi coupable que d’aller en Bretagne sans ramasser une cuite dans un bar de pêcheurs.

Des visites du Parc en 2018

Dans la plupart des grands clubs européens, ces excursions sont depuis longtemps proposées aux amateurs de foot. Mais Paris devrait bientôt combler son retard, à partir de 2018, le club organisera en effet une visite complète du Parc. « Le PSG a décidé d’adhérer cet été à l’office de tourisme de Paris, nous apprend d’ailleurs Jean-François Martins. Il y a un partage de savoir faire entre nous. Notre volonté est de développer l’offre touristique en collaboration avec le PSG. »

Un partenariat qui tombe sous le sens. « Paris et le PSG sont deux marques qui se nourrissent très bien l’une de l’autre, conclut Martins. Le PSG a fondé son image sur le fait de se trouver dans une belle ville comme Paris, il utilise beaucoup l’image de la Tour Eiffel, etc. Et nous, on regarde comment on peut capitaliser sur l’exposition mondiale que le club offre. La présentation de Neymar, c’est 85 millions de téléspectateurs au Brésil. » Pour être à la hauteur de ses principaux concurrents, le PSG devra aussi réfléchir à l’avenir à se construire un musée. Mais mieux vaut peut-être attendre de pouvoir y exposer la Ligue des champions. On n’a jamais vu personne claquer de l’argent pour aller admirer l’ Hexagoal