Ligue 1: Pourquoi le LOSC a retrouvé des couleurs

FOOTBALL Vainqueur vendredi à domicile de Saint-Etienne (3-1), le club nordiste sort (provisoirement) de la zone rouge…

Francois Launay

— 

Nicolas Pepe a ouvert le score face à Saint-Etienne

Nicolas Pepe a ouvert le score face à Saint-Etienne — DENIS CHARLET / AFP

C’est peut-être bien la sortie du trou noir. Après un début de saison cataclysmique, le LOSC est en train de relever la tête. Vainqueur vendredi à domicile de Saint-Etienne, le club nordiste vient de signer deux victoires d’affilée en Ligue pour la première fois de la saison. Remonté provisoirement à la seizième place de Ligue 1, avant un match à retard à disputer lundi à Amiens, Lille a peut-être trouvé le chemin de la rédemption.

>> A lire aussi : Ligue 1: Le LOSC lance son marathon de fin d'année

Lille est enfin d’attaque

Trois victoires cette saison avec à chaque fois trois buts marqués. Quand le Losc gagne, il ne le fait pas à moitié. Après une longue absence offensive, le club nordiste vient de marquer six buts en deux matchs. Un réalisme retrouvé qui vient (enfin) valider les préceptes de jeu offensif prônés par Marcelo Bielsa.

« Cette victoire fait partie de nos meilleurs matchs cette saison. Je pense également au match de l’OM qui était du même niveau mais qui ne s’était pas soldé par une victoire (défaite 0-1). C’est un soulagement mais il faudra également stabiliser notre position au classement dans le futur », lâche Marcelo Bilesa, un entraîneur lillois qui espère vivre une remontada lilloise.

Mendes, le fuoriclasse

Il nous avait déjà fait le coup contre Troyes mais l’égalisation auboise en fin de match avait fait passer un peu au second plan son coup de génie. Mais vendredi contre Saint-Etienne, Thiago Mendes nous a ressorti sa spéciale.

>> A lire aussi : Lille-Troyes: Avec Thiago Mendes, le LOSC a trouvé son patron

Une frappe enroulée des 20 mètres qui vient se loger dans le petit filet adverse et qui a surtout redonné l’avantage au Losc en deuxième période. Omniprésent, le milieu brésilien est bien le métronome de cette équipe nordiste. Quand il va bien, c’est tout le LOSC qui en bénéficie.

Et vendredi, Mendes était encore dans un grand soir comme toute l’équipe lilloise d’ailleurs. « Je crois qu’au niveau collectif, je n’ai pas vu de point faible. J’ai vu des prestations très importantes comme celle de Thiago Mendes. Mais je crois que l’équipe a globalement réalisé une grande prestation », s’est réjoui le coach nordiste.

El Ghazi se réveille enfin

Ses titularisations incessantes restaient souvent un mystère depuis le début de saison. Peu performant, Anwar El-Ghazi a toujours conservé la confiance de Marcelo Bielsa. L’attaquant néerlandais l’a enfin remercié ce vendredi en sortant sans doute son match le plus accompli depuis son arrivée dans le Nord il y a un peu moins d’un an. Double passeur décisif contre Saint-Etienne sur les buts de Pepe et Ponce, El Ghazi a enfin répondu aux attentes. Il faudra rester sur cette lancée pour faire taire les sceptiques.