C’est une première pour le célèbre jeu video de gestion Football Manager, dont la version 2018 sortira le 10 novembre : des joueurs pourront faire leur coming-out pendant votre partie. Cela ne concerne que les joueurs fictifs générés par l’IA au fur et à mesure que le jeu avance. Les développeurs du jeu se sont abstenus d’inclure les vrais joueurs par crainte de poursuites judiciaires.

Dans le jeu, le coming-out d’un joueur rapportera de l’argent à son club

Le boss de Football Manager, le désormais célèbre Miles Jacobson, a expliqué  à la BBC ce choix par une volonté de faire avancer la cause homosexuelle dans un milieu où le thème reste tabou.

« Nous savons au vu de la quantité de professionnels qu’il y a forcément des joueurs qui sont homosexuels mais préfèrent ne pas le dire Je trouve cela étrange que cela soit encore un problème dans le football. Donc nous avons décidé d’essayer de montrer aux gens qu’un coming out n’est pas un problème et peut être quelque chose de positif. Je trouve ça fou qu’en 2017 nous vivions dans un monde où les gens ne peuvent pas être eux-mêmes. »

A noter que le coming-out d’un joueur aura un impact positif sur la partie puisqu’il sera synonyme de rentrées financières en provenance de la communauté LGBT, ajoute Miles Jacobson. Une enquête de 2013 réalisée par le Paris Foot Gay - dissout depuis lors - 43 % des joueurs professionnels et 50 % des jeunes en centre de formation ont une image négative de l’homosexualité.