VIDEO. François Ruffin tape un foot dans la cour de l'Assemblée Nationale pour parler de la taxe sur les transferts

FOOTBALL Tout en maniant le ballon, François Ruffin et Michel Zumkeller ont parlé de la taxe sur les transferts dans le foot...

A.L.G.

— 

François Ruffin et Michel Zumkeller joue à la baballe à l'Assemblée Nationale.

François Ruffin et Michel Zumkeller joue à la baballe à l'Assemblée Nationale. — Capture d'écran François Ruffin

Qui n’a pas un jour rêvé de taper un foot dans la cour de l’Assemblée Nationale ? Bon, ok, pas grand monde. Reformulons : Qui ne rêverait pas un jour de taper un foot dans la cour de l’Assemblée Nationale SI on lui en donnait la possibilité ? Ah, voilà, il y a déjà plus de mains qui se lèvent. Et bien c’est exactement ce que se sont permis les députés François Ruffin (France Insoumise) et Michel Zumkeller (UDI), en toute décontraction.

>> A lire aussi : Cinq raisons qui prouvent qu'un député n'est pas un vrai joueur de foot

Le but n’était évidemment pas simplement de tâter le cuir, mais surtout de populariser la proposition de loi de Michel Zumkeller, qu’il a déposée à l’Assemblée Nationale début octobre. Son idée est simple : taxer de 5 % les transferts entre clubs professionnels afin de reverser ce montant aux clubs amateurs, très souvent en proie à des difficultés économiques.

Après avoir échangé sur le sujet, François Ruffin, grand amateur de foot et ami avec Thomas Monconduit, le capitaine du SC Amiens, se marre et lance une nouvelle idée : « En fait, de Rugy [président de l’Assemblée Nationale] il nous laisse vraiment la paix pour faire ce qu’on veut. C’est juste l’audace qui manque d’en faire un tournoi de sixt tous les midis avec les collabs et tout ça. Et la salle des quatre colonnes, c’est un terrain de street, comme il y en a quatre de colonnes, ça fait directement deux buts et c’est vachement pratique. »