Ligue 1: Braquage à la toulousaine… Le TFC a commis un «hold-up» selon l'entraîneur d'Angers

FOOTBALL Toulouse a enfin gagné à l’extérieur cette saison, samedi à Angers (0-1). L’entraîneur du SCO Stéphane Moulin n'a pas digéré la réussite du TFC...

Nicolas Stival

— 

Le défenseur central et capitaine du TFC Issa Diop après son but à Angers, le 21 octobre 2017.

Le défenseur central et capitaine du TFC Issa Diop après son but à Angers, le 21 octobre 2017. — J.-F. Monier / AFP

  • Une tête d’Issa Diop a permis au TFC de s’imposer dans l’Anjou.
  • Il a fallu beaucoup de réussite et un bon Alban Lafont dans les buts pour conserver cet avantage.

Toulouse et Pascal Dupraz attendaient cet événement depuis un déplacement à Montpellier (0-1) le 2 avril, soit près de sept mois. Les Violets ont enfin gagné à l’extérieur en Ligue 1, samedi soir à Angers (0-1), terrain béni depuis leur maintien miraculeux au printemps 2016. Et on ne peut pas dire que la réussite les a fuis. « Ce sont des scénarii que l’on voit en L1, on n’a pas tout maîtrisé mais on a gagné », a relevé leur entraîneur.

Encore sous le choc, son homologue angevin n’en revenait pas. « C’est un mélange d’injustice, de frustration et on a le sentiment de s’être fait voler quelque chose, a tonné Stéphane Moulin. C’est un hold-up. Ils ont été secoués comme jamais depuis le début de saison. »

Aile de pigeon décisive

Pour résumer, Toulouse a marqué un joli but, suite à un coup franc de Giannelli Imbula remis dans le paquet par Christopher Jullien et dévié d’une aile de pigeon par Alexis Blin sur le crâne d’Issa Diop (39e). Mais le dixième provisoire de L1 a surtout beaucoup souffert, comme anesthésié après la coupure du match durant cinq minutes en début de deuxième mi-temps (48e), à cause d’une panne d’électricité dans le stade Raymond-Kopa.

« Une fois que la lumière s’est éteinte, on a baissé le pied, trop subi, a constaté Dupraz. Il a fallu être héroïques pour préserver le résultat. » Il a aussi fallu que la transversale repousse un tir du milieu du SCO Thomas Mangani (64e), qu’Alban Lafont confirme son regain de forme dans les cages toulousaines et que les Angevins vendangent quelques occasions.

Avec son inattendu 4-3-3 et les titularisations surprises d’Ibrahim Sangaré au milieu ou d’Issiaga Sylla sur l’aile gauche, le TFC a réussi le coup parfait. Et enchaîné une deuxième victoire de rang après s’être débarrassés de Montpellier sur le même score. Si la chance continue à escorter les hommes de Dupraz, les Clermontois (sixièmes de Ligue 2) en visite mercredi au Stadium en Coupe de la Ligue, peuvent se faire du souci.