Unai Emery a fait le job à deux jours du premier « classique » de la saison. Aucun impair à signaler de la part de l’entraîneur parisien, qui a dit tout le bien qu’il pensait de l’OM dès qu’il a pu en placer une. Quitte à en faire un peu trop, parfois.

« Aujourd’hui nous sommes premiers avec un grand respect de toutes les équipes. L’OM a remporté neuf titres et une Ligue des champions. C’est plus que nous. On veut changer cette histoire pour le présent et pour le futur. L’OM a acheté de grands joueurs, l’entraîneur commencé avec quelques doutes dans la disposition tactique, mais l’équipe a progressé, elle a une meilleure maîtrise. Tout ce que l’OM fait de bien sur le terrain sera encore décuplé dimanche ».

Rien d’autre à signaler, sinon. Emery a dit du bien de Neymar, et nous a fait croire que Draxler et Di Maria étaient des joueurs très importants pour le PSG, parce que l’équipe « a besoin de concurrence ». Aucun des deux ne devrait démarrer dimanche, a priori, même s’il n’est pas impossible que l’Espagnolintroduise un quatrième joueur offensif un peu plus en retrait, comme il l’a fait lors des dernières rencontres de championnat.