ASSE-PSG: «Avant de penser à la Ligue des champions, il faudra penser à la Ligue 1»… Paris régale mais cède sa couronne

FOOTBALL Malgré leur large succès (0-5) dimanche dans le Chaudron, les Parisiens doivent renoncer à un cinquième titre consécutif en championnat...

A Saint-Etienne, Jérémy Laugier

— 

Edinson Cavani et Lucas se sont bien amusés ce dimanche dans le Chaudron (0-), avec un doublé chacun.

Edinson Cavani et Lucas se sont bien amusés ce dimanche dans le Chaudron (0-), avec un doublé chacun. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

  • Porté par Edinson Cavani et Lucas, le PSG a été sérieux et impressionnant dimanche à Saint-Etienne (0-5)
  • Joueurs et dirigeants parisiens ont tous tenu à saluer « la saison exceptionnelle » de Monaco, assurant « ne pas avoir de regret »

Avaient-ils dans un coin de tête l’improbable ambition de combler leurs 18 buts de retard sur le leader monégasque avant le coup d’envoi ? Les Parisiens n’avaient en tout cas aucune envie d’épargner une bien faible ASSE, dimanche dans le Chaudron. Lancé par l’incontournable Edinson Cavani après 80 secondes (0-1), le PSG a survolé les débats (0-5), avec notamment un doublé de son buteur uruguayen et un autre de Lucas.

Mais en constatant que Monaco en avait fait de même contre Lille (4-0), en cette journée décidément placée sous le signe de la passation de pouvoir, les joueurs d’Unai Emery ont vite compris qu’ils ne rafleraient pas un cinquième titre consécutif en Ligue 1 cette saison. « Je pense qu’on doit féliciter Monaco, a spontanément évoqué Patrick Kluivert. On doit réfléchir pour la saison prochaine mais il n’y a pas de regret. » Après avoir annoncé être en discussions avec Adrien Rabiot et Blaise Matuidi pour une prolongation de contrat, le directeur du football du PSG a glissé dans un étonnant euphémisme : « Ça va être difficile d’être champion cette année ».

>> A lire aussi: Revivez le multiplex avec nous ici

« Il faut un peu respecter ce que font les autres »

Et pour cause : Monaco devrait trouver un moyen farfelu de gaspiller ses trois points et ses 17 buts d’avance, tout en ayant encore deux matchs à disputer, contre un seul pour le PSG. Voilà voilà… « Beaucoup de monde parle d’une saison ratée, mais je trouve ce mot trop négatif, a de son côté confié Kevin Trapp. L’objectif était bien sûr comme toujours d’être champion. Mais il faut quand même relativiser et un peu respecter ce que font les autres. Si Monaco finit à 95 points, ce sera une saison exceptionnelle. Avec 96 points l’an passé, nous en avions 31 d’avance sur le deuxième… »

C’est pourquoi le gardien allemand refuse de parler de regret malgré cette position de dauphin, comme en 2011-2012 lors de la première saison de l’ère qatarie (derrière Montpellier). « Si on dit qu’on regrette quelque chose, ça veut dire que parfois, on n’a pas tout donné. Moi, je sais qu’on voulait toujours tout donner pour gagner. Mais cette année, ça n’a pas suffi pour être champion. »

« Aujourd’hui, tout le monde est content parce que Monaco a gagné le titre »

Un constat partagé par Blaise Matuidi, épaté par la série en cours de dix succès de rang de l’ASM en Ligue 1 : « Devant, ça a carburé. A nous de tirer des leçons de cette saison. Avant de penser à la Ligue des champions, il faudra penser à la Ligue 1 l’année prochaine. Aujourd’hui, tout le monde est content parce que Monaco a gagné le titre. Quand Paris gagnait, on avait tendance à dire que c’était normal. »

Pour sa première saison au PSG, Thomas Meunier tire lui aussi « un bilan globalement positif » : « On a fait tout ce qu’on pouvait pour ne rien lâcher. On ne peut pas dire que notre bilan soit vraiment pourri, loin de là. Le lancement a été un peu compliqué mais on n’a pas à avoir de regret sur l’année 2017 qui est remarquable [47 points récoltés comme Monaco]. On aura entre 86 et 89 points, c’est une moyenne de champion. Mais on va mettre les points sur les i la saison prochaine. » On aurait presque déjà hâte d’être au 5 août.