Euro 2016: Didier Deschamps «restera sélectionneur quoi qu’il arrive», promet Noël le Graët

FOOTBALL Le président de la Fédération assure que quel que soit le résultat face à l’Allemagne, «DD» sera encore là jusqu’en en 2018…

B.V.

— 

Le président de la FFF Noël Le Graet entouré de Franck Raviot, Didier Deschamps et Guy Stéphan, avant le match Portugal-France le 4 septembre 2015.

Le président de la FFF Noël Le Graet entouré de Franck Raviot, Didier Deschamps et Guy Stéphan, avant le match Portugal-France le 4 septembre 2015. — FRANCK FIFE / AFP

On appelle ça le minimum syndical, mais il assure à Didier Deschamps au moins deux années de plus avec l’équipe de France. Son contrat courant jusqu’à l’après Coupe du monde 2018 et son parcours à l’Euro étant pour l’instant satisfaisant avec au minimum une demi-finale, le sélectionneur des Bleus « restera sélectionneur quoi qu’il arrive » à l’issue de l’Euro, promet le président de la Fédération française Noël le Graët dans une interview au Parisien. Mais ça ne veut pas dire pour autant que l’Euro est déjà une réussite. « Nous sommes dans le dernier carré et nous avons une possibilité d’aller au bout, poursuit le big boss de la FFF. Ce n’est pas le moment de s’arrêter la. »

Interrogé par ailleurs sur l’absence de Karim Benzema, Noël le Graët a tenu la même ligne que d’habitude. « Je n'aime pas rentrer dans le domaine des attaques personnelles. Karim n'est pas à l'Euro, c'est tout. Mais il n'est pas suspendu à vie. Une décision de justice interviendra bientôt et on avisera ensuite. »