Euro 2016: Balotelli est à la ramasse, mais il est certain de gagner un jour le Ballon d'or

FOOTBALL L'Italien n'en veut pas à Conte de ne pas l'avoir sélectionné...

20 Minutes avec AFP

— 

Mario Balotelli, joueur de l'équipe d'Italie, pendant le match de l'Euro contre l'Espagne, le 10 juin 2012.

Mario Balotelli, joueur de l'équipe d'Italie, pendant le match de l'Euro contre l'Espagne, le 10 juin 2012. — PATRIK STOLLARZ / AFP

Il n’est pas à l’Euro, mais il fait quand même parler de lui à quelques heures d’Italie-Allemagne. Star de la demi-finale de l’Euro-2012 contre l’Allemagne mais désormais disparu des radars, l’attaquant italien Mario Balotelli reconnaît dans un entretien au Corriere della Sera avoir perdu deux ans mais assure qu’il deviendra Ballon d'or.

Samedi soir, « Super Mario » regardera à la télévision la Nazionale défier sans lui les champions du monde allemands, et s’il avait été à la place du sélectionneur Antonio Conte, il aurait fait le même choix.

« Bien sûr que cela ne me plaît pas. Mais c’est juste. Aux gens qui m’arrêtent pour dire que Conte aurait dû me convoquer, je réponds : le vrai Balotelli, Conte, (son futur remplaçant Giampiero) Ventura, n’importe quel entraîneur le convoquerait. Le Balotelli d’aujourd’hui, non », explique-t-il au quotidien italien.

« Je peux faire beaucoup plus que ce que j’ai dit »

« Ces deux dernières années, je n’étais pas à mon niveau. Problèmes physiques, autres problèmes, je n’étais pas moi-même », ajoute l’attaquant qui vient de boucler deux épouvantables saisons à Liverpool puis à l’AC Milan, avec sept buts en 51 matches.

Les attentes étaient-elles trop grandes ? « Non, elles étaient même trop basses. Je peux faire beaucoup plus que ce que j’ai dit. Mais il faut du temps », a ajouté le joueur de 25 ans, qui ne sait pas encore où il évoluera la saison prochaine même s’il est encore sous contrat à Liverpool.

« Je deviendrai Ballon d'or »

« Sur une échelle de 1 à 10, je me suis arrêté au 5 mais peu à peu j’arriverai au 10. Parce que je veux y arriver. Je deviendrai Ballon d'or », a-t-il assuré. « Je sais, cela fait rire, il est possible que je n’aie pas fait tout ce qu’il fallait pour être le plus fort, mais l’important c’est que j’ai compris tout cela et qu’il n’est pas trop tard ».

« Je ne suis pas hypocrite : je n’aime pas finir dans les journaux pour mes embrouilles, mais je n’aime pas non plus les exagérations positives (…) Je voudrais juste être un joueur comme les autres, j’espère un peu meilleur que les autres », conclut-il.