Liga: Le Real Madrid gagne enfin grâce à Benzema

1 contribution
Publié le 25 septembre 2012.

FOOTBALL - Une victoire au Rayo Vallecano...

Le Real Madrid s'est imposé sans brio (2-0) face au Rayo Vallecano, lundi à l'extérieur, pour la 5e journée du championnat d'Espagne, revenant ainsi à 8 points du FC Barcelone, leader du classement après son sans-faute de 5 victoires en autant de matches. Même s'il a peiné par instants lundi, le Real met ainsi un terme à l'hémorragie qui l'avait vu perdre ses deux derniers matches de Liga à l'extérieur, à Getafe (2-1) puis à Séville (1-0).

Après le coup de théâtre de dimanche, qui avait vu le match être reporté à lundi pour un possible sabotage des projecteurs d'une tribune, la lumière côté Real sera surtout venue d'un Benzema qui a facilité l'entame de match des Madrilènes en marquant dès la 13e minute.

Penalty généreux

Mais face à un Rayo très volontaire et pas maladroit dans le jeu, les Merengue ont eu du mal à enfoncer le clou en deuxième période, profitant d'un penalty un rien généreux transformé par Ronaldo, pourtant peu inspiré lundi (70). Comme souvent, les Madrilènes, irréguliers dans le jeu, ont toutefois pu se reposer sur leur grande force de frappe en contre-attaque pour faire la différence.

A la 13e, Benzema dégageait ainsi les siens sur un corner du Rayo, Di Maria héritait du ballon sur le côté gauche et après une chevauchée de 20 mètres, glissait le ballon au Français qui ne tremblait pas (1-0). Le Tricolore aurait même pu faire coup double quelques minutes plus tard sur un beau service de Xabi Alonso, mais il croisait le chemin d'un Ruben en état de grâce (17).

Il n'allait pas être le seul: Modric (25), Ronaldo du droit, puis à nouveau Benzema, cette fois-ci sur une frappe enroulée du droit (40), voyaient leurs tentatives frustrées par le portier du Rayo qui entretenait l'espoir pour les siens.

Séville bat La Corogne

Car de l'espoir, il y en avait, comme le montrait par exemple la double occasion que les locaux se procuraient à la 33e. José Carlos plaçait alors un bon centre pour Delibasic dont la tête était repoussée par un arrêt-réflexe de Casillas, avant que Xabi Alonso ne sauve en catastrophe sur sa ligne, d'un contre de la poitrine. Alonso était nettement moins à son avantage à la 63e quand, sur une mauvaise relance, il réparait sa bévue par un plaquage qui aurait pu valoir plus qu'un carton jaune.

Dans cette entame du second acte, les Merengue n'étaient de toute façon pas sereins, subissant la pression d'un Rayo qui y croyait de plus en plus. José Carlos héritait ainsi d'un bon ballon aux 20 m, mais sa frappe filait au-dessus de la barre de Casillas (64).

Mais, alors que les Madrilènes n'étaient pas au mieux, ils profitaient d'un penalty très généreux à la suite d'une main du défenseur Amat sur un centre de Ronaldo. Le Portugais se chargeait en personne de transformer l'offrande (70). Mais l'ailier-vedette du Real, pas dans un grand soir, ratait ensuite l'immanquable quelques minutes plus tard, sa balle piquée s'échouant sur le montant gauche de Ruben alors que le but était grand ouvert.

La 5e journée s'est conclue lundi par la victoire en soirée du FC Séville sur la pelouse du Déportivo la Corogne (2-0) grâce aux buts de tardifs de Negredo (75) et Rakitic (84). Avec ce succès, les Andalous grimpent sur le podium, à 4 points de Barcelone tandis que le Deportivo qui a subi sa première défaite cette saison est 10e avec 6 points.

© 2012 AFP
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 Nantes 0 0m
2 Saint-Etienne 0 0m
3 Montpellier 0 0m
4 Caen 0 0m
5 PSG 0 0m

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr