Tour de France: La 20e et dernière étape Rambouillet-Paris est à revivre en live comme-à-la-maison

34 contributions
Publié le 22 juillet 2012.

CYCLISME - Plus de suspens pour cette fin de Grande boucle, mais tout un après-midi pour se dire au-revoir...

On va donc ce quitter là-dessus, sur cette énième victoire de la Sky. Wiggins est donc le premier Anglais à gagner la Grande boucle. Mais vous ne m'enlèverez pas de l'idée que cette édition 2012 ne restera pas dans les mémoires. Rendez-vous l'année prochaine pour le Tour du centenaire...


On va donc ce quitter là-dessus, sur cette énième victoire de la Sky. Wiggins est donc le premier Anglais a gagné la Grande boucle. Mais vous ne m'enlèverez pas de l'idée que cette édition 2012 ne restera pas dans les mémoires. Rendez-vous l'année prochaine pour le Tour du centenaire...

Les Sky qui se termine par une victoire, comme c'est étonnant. La victoire au général, les victoires de Cavendish (23 au total), celle de Froome. Il n'y avait qu'une seule équipe cette année...

Enorme sprint de la flêche des Sky, qui a mené le sprint de bout en bout, et jamais personne n'a pu inquiéter le Manx!!!

CAVENDISH !!!!!!!!!!!

1km: Il le prend à la flamme devant Boasson-Hagen!

1,5km: Wiggins à l'avant, et visiblement pour prendre un relais pour le print du Cav'.

2,8km: Chute sans gravité, mais je voulais la faire. Le bus de la Sky a enlevé le limitateur.

3km: On n'est plus très loin de la jonction. ET CHUTE A L'ARRIERE!

5km: Les échappés là, me font pitier. C'était pas une cloche, c'est un glas. Ca sent la fin pour nos trois bonhommes.

6km: Et oui messieurs/dames... J'ai déjà le coeur qui se serre.

9km: Une heure sur les Champs. heureusement que ce n'est qu'à la télé, parce que dans la vraie vie impossible de tenir aussi longtemps. par ailleurs, les Sky apprécient le panorama et abandonnent les commandes à la Liquigas et aux Lotto.

10km: Le peloton qui finira bien par les avaler à un moment où à un autre, quoi qu'il arrive. Ou pas?

12km: Et Voigt qui en remis une encore. Qu'est ce qu'il lui file à manger à la cantien de l'hospice??? Minard et Da Costa s'accroche à son déambulateur son vélo.

13km: "Et comment ils font les Parisiens pour aller se baigner" demande Virenque. Bah ils vont à la piscine. Pôv con.

14km: L'échappée est encore en vie devant, mais c'est un bordel monstre, personne pour faire les corvées, comme dans une coloc étudiante de base.

16km: Et Minard qui en placez une! Bien vu de la part du Français. mais derrière, Voigt roule.

18km: Je me fais la réflexion maintenant, mais Jens Voigt, il a dû connaître Eddy Seigneur dans un peloton.

22km: Evidemment préparez-vous à une dernière attasue d'Alexandre "c'est la classe" Vinokourov.

23km: Ivan Basso, la déchéane du type qui voulait gagner le Tour, et qui se retrouve à devoir rouler derrière Nicolas Edet.a

26km: Et j'ai failli oublier!!! On se met quoi comme prono aujourd'hui. Pour moi, il ne fait aucun dout que Jimmy Casper Mark Cavendish va s'imposer.

28km: Dumoulin change de vélo. Heureusement, chez Cofidis, il reste des mules, parce que sinon, c'était Vélin.

31km: Ce doigt d'honneur de l'Angleterre, qui trimballe neuf fois le maillot de Wiggins sous le nez de jeanne d'Arc.

33km: Lars Bak, rien à voir avec Jacek, s'est faufilé sur les Champs pour rejoindre les deux Allemands en tête.

37km: Voigt + Hondo, 79 ans à eux deux.

37km: Désolé, je pouvais pas m'en empêcher.

40km: Deux Allemands en tête sur les Champs. Blague, pas blague?

42km: Hondo et Voigt ont accéléré. Avec Engoulvent juste derrière. Messieurs, vous n'êtes pas de taille à nous faire une Eddy Seigneur. Le plus grand de tous.

44km: Même si c'est agité en ce moment, il n'y a absolument aucune chance que ce Tour2012 se termine comme celui de 79, hein. Autre époque.

47km: C'est repris, évidemment. Mais là, ça sort dans tous les sens. Un Quick Step a démarré, sans doute échauffé par les pavés parisiens, qui lui rappelle vaguement ceux des Flandres.

48km: Et la première attaque du jour est 100% US: Hincapie part avec Horner.

51km: Ils sont sur les Champs! Et d'abord, énorme perf d'Eurosport, qui chope Abdoujaparov. Abdou, deux victoires sur les champs, et la plus belle chute de l'histoire à l'arrivée du TDF91.

Chute Abdoujaparov Tour de France 1991 par oneblogger

52km: Allez, avant d'attaquer les choses sérieuses, je vous balance une pub. C'est mal je sais, mais celle-là va vous rappeler quand vous étiez tout gamin sur votre vélo. (Perso, je faisais la course contre mon frère et Duclos-Lassalle).

54km: Et pour la première fois depuis le début de ces lives, j'entends les hélicos de france Télé par la fenêtre de mon bureau.

54km: La Sky a prévu de déposer un bouquet sous le pont de l'Alma en mémoire de Lady Diana.

56km: Quais de Seine pour le peloton. La course va enfin démarrer. Parce que ça fait trois semaines qu'on s'emmerde non?

59km: En ce moment sur Eurosport, Jacky Durand fait une interview de Michel Thèze sur Christopher Froome. Il y a dix jours, on en avait fait un papier.

63km: Le peloton est toujours en banlieue. Dommage c'est la banlieue ouest, moins de risque qu'on y vole les jaguars des Sky.

67km: On arrive dans Paris, et comme le veut la coutume, c'est l'équipe du maillot jaune, la Sky en l'occurence qui va entrer dans la capitale en premier. J'ai fait un petit truc au passage sur ces règles tacites du peloton. #PersonnalBranling

69km: Comme souvent, encore une saillie de toute beauté venue de Twitter.

72km: Je suis très étonné, voire inquiet: toujours pas d'attaque de Sorensen.

78km: le peloton à peine à 35km/h de moyenne. On attend avec impatience la vue de la Tour Eiffel pour apouyer sur les pédales.

80km: Grosse pensée pour Cadel Evans. Selon moi, un vrai beau champion. Avec ses faiblesses.

84km: Le peloton arrive dans la côte de Saint-Rémy-les-Chevreuses. La caravane est-elle passée au péage?

91km: A ne pas manquer sur Twitter, le fantastique hashtag #TweeteCommeThierryAdam.

94km: C'est moi ou cette année, les Australiens et les Anglais sont venus en masse sur le Tour? J'en vois partout sur le bord de la route, et même Boulevard Haussmann ce midi.

95km: Pour la qualité de ce Tour, effectivement, pour la bagarre entre leader, c'était nul. Mais j'ai aimé: Nibali, Pinot, Sagan, Cavendish. J'ai pas aimé: Froome, Voeckler, F. Schleck.

101km: On ne va pas tarder à sortir les bouteilles de champ' dans le peloton. C'est le moment de relire notre résumé anticipé...

105km: Ca veut rien dire mais ça m'a fait bien rire. (Et puis j'ai vu le dernier Batman hier, donc m'insultez pas sinon je vous spoile tous).

105km: @aspiC implacable Plus je lis tes commentaires, et plus je me dis que si tu devais subir les mêmes contrôles anti-dopage que le peloton, tu prendrais 700 ans  de suspension.

107km: Ah sinon les Sky ont remis un coup de peinture sur les Jaguar avant le départ.

110km: Bon, les amis, on a jusqu'à 30 ou 40 bornes de l'arrivée pour papoter tranquillement. Je lance le 1er débat: Vous l'avez aimé ce Tour de France? Sérieusement?

114km: Un très bon teaser du documentaire sur la vie de bradley Wiggins qui sortira donc en 2013.

117km: Bon visiblement, le départ réel a été donné. Il n'empêche que ça roule comme une sortie de papys en Chevreuse.

14h17: L'info vélo du jour, c'est qu'un homme peut devenir une femme et continuer à signer des éditos avec son nom masculin. Oui, parce que Robert Millar est devenu Roberta.

14h11: Par contre chez Sky, disons qu'on fera moins de folies. Ou qu'en tout cas, on les fera pas en France.

14h10: Donc là si ça parle sur Radio Tour, c'est surtout pour finaliser les soirées à Paris.

14h01: Donc là, j'attaque ce live mais le départ fictif n'est même pas donné. L'occasion pour Gérard Holtz d'envoyer séquence WTF sur séquence WTF: des moutons mérinos devant les coureurs, Vangarderen qui envoie ses condoléances aux victimes de l'avant-première de Batman...

14h: Même Philippe Gilbert et sa petite vérole sont détendus, c'est dire.

14h: Donc évidemment, vous connaissez le principe de la dernière étape, tout le monde s'en fout jusqu'à l'arrivée sur les Champs. la preuve, Maurice Greene est passé voir les Sky.

13h58: On n'est pas bien là? Ouais je sais, il fait super beau, il n'y a plus de suspens et France 2 passe "Faites entrer l'accusé". N'empêche, on ne voulait pas se quitter comme ça, au débotté. Alors on va se mettre bien tous ensemble jusque ce soir, parce que faut pas oublier que si ce Tour a été très chiant, on s'est bien marré tous ensemble ici non?

13h22: Bonjour à tous! Faites comme chez vous dans ce dernier live du Tour de France... j'attaque un peu tôt, mais c'est pour remercier @rustle1 d'avoir remarqué (et c'était bien le seul) que la ville de départ c'est bien Rambouillet, pas Bonneval!

A tout à l'heure...

Le point sur les maillots:

Maillot jaune: Bradley Wiggins (Sky)

Maillot vert: Peter Sagan (Liquigas)

Maillot à pois: Thomas Voeckler (Europcar)

Maillot blanc: Tijay Vangarderen (BMC)

Le parcours du jour en vidéo:

 

Le résumé anticipé:

Raisonnablement, personne ne se sent vraiment d’animer l’étape du jour. C’est la coutume, on s’envoie quelques coupes de champagne en plein milieu de la route. Coureurs, directeurs sportifs, suiveurs, tout le monde est un peu beurré. Sauf que les forces de l’ordre ne l’entendent pas de cette oreille: «l’opération bulles» commence après une cinquantaine de kilomètres de course. Bilan, un retard monstre pour tous ceux qui ont quelque chose à fêter. Ceux qui sont toujours bredouilles, n’ayant pas abusé du mousseux, fomentent une attaque d’envergure avec Evans, Menchov, Peraud, Leipheimer, Coppel, Martinez, Nuyens, Scarponi, Taramae, Albasini, Sprick et Hoogerland. En arrivant sur les Champs, ils ont 15 minutes d’avance, ce qui envoie le leader australien de la BMC sur le podium. Derrière, après un rapide rappel à la loi, on se remet à rouler, mais Hoogerland a démarré depuis longtemps et se termine en solitaire. Sur la ligne, le Néerlandais déploie une pancarte sans équivoque: «This is for you, France télévisions». «Un grand champion, auteur d’un grand numéro, qui nous remercie, c’est la magie du Tour», éructe Thierry Adam à l’antenne. Dans le casque, on lui signale que pour Hoogerland, c’est surtout un moyen d’insulter l’entreprise dont une voiture l’a envoyé dans les barbelés l’an passé. Wiggins et le peloton coupe la ligne 5 minutes plus tard: «In the future, i’ll only drink Guiness», balance le vainqueur du Tour de France en point presse par mesure de rétorsion.

Le tweet:

Parce qu'un peu de mauvais esprit ne fait jamais de mal.

A.M.
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr