Tour de France: Revivez la 18e étape en live comme-dans-la-caravane

21 contributions
Publié le 20 juillet 2012.

CYCLISME - 212,5 km entre Blagnac et Brive-la-Gaillarde...

1.Cavendish
2.Goss
3.Sagan
4.Luis Leon Sanchez
5.Roche

A 300 mètres de la ligne, Roche et Leon Sanchez entament le sprint. Cavendish lance son effort alors qu'il y a 100 mètres à boucher, il revient comme une fusée sur le duo et les lâche litéralement. Fantastique.

CAVENDISHHHHHHHH!!!!!! Monstrueux ce que vient de faire le sprinteur britannique!!!! INCROYABLE victoire d'étape!

1km: Le peloton arrive sur les talons de l'échapée. Wiggins roule pour Cavendisg messieurs, c'est énorme.

3km: Oss fait un travail de malade en tête du peloton. Sagan veut son étape!!! Sanchez relance devant avec Roche. Et Vinokourov craque.

4km: L'entente est parfaite en tête de course. Le peloton coince un peu! Ce serait grand!

6km: La jonction entre les six de devant vient de s'opérer. Le peloton n'est pas vraiment pas loin.

8km: Derrière les trois hommes de tête, il y a trois poursuivants (Kloden, Roche et Luis Leon Sanchez) qui reviennent.

9km: Attaque de Nicolas Roche avec Andreas Kloden dans sa roue! L'irlandais veut se rapprocher du top 10!

10km: C'est fini pour les trois hommes de tête. Une poignée de secondes d'avance...

11km: Pieter Weening durcit la course pour Matthew Goss. On donne tout dans le peloton pour revenir.

12km: Vino place un contre immédiatement. Paolini et Hansen le suivent, Roy et Nuyens craquent. Ils ne peuvent plus.

13km: Paolini, Vinokourov et Nuyens, intercalés depuis l'attaque de Jémémy Roy, viennent d'effectuer la jonction.

14km: L'équipe Sky qui a laissé toutes les autres équipes rouler depuis le début, vient de prendre les choses en main pour Mark Cavendish.

17km: Aller c'est parti devant. Hansen et Roy sont sortis tous les deux de l'échappée. Le reste du groupe va se faire gentiment avaler par le peloton.

20km: En gros, les équipes de losers du Tour s'associent pour revenir sur la tête de course. Saur, Euskaltel, Cofidis...

23km: A noter que l'ami Sandy Casar ne croyait pas une seconde à un sprint massif, ce matin. Pas sûr que l'échappée puisse faire quelque chose pour l'instant même si Millar relance comme une furie.

25km: Julien Simon, Luis Leon Sanchez, Peter Sagan, Boasson-Hagen...Ceux-là veulent la victoire à tout prix. Le profil correspond bien au Norvégien...

27km: La Saur poursuit son travail de sape. L'échappée est condamnée. Mais le peloton est revenu bien trop vite, certains coureurs risquent de partir en contre immédiatement.

31km: Là par contre, le signal est clair : "vous n'irez pas au bout", hurle le peloton. Luis Leon Sanchez veut son étape.

35km: On est toujours autour de la minute trente. C'est pas grand chose, bien sûr, mais plus l'étape avance, plus ça devient intéressant. Yuki Arashiro va s'envoler vers la victoire et dédier ce succès à Christophe La Kernasse.

37km: Jimmy Engoulvent se joint à la Liquigas. On rappelle qu'il occupe les trois dernières du Tour depuis le prologue, voire encore avant.

39km: La Liquigas roule pour Peter Sagan. Il est temps pour le Slovaque d'arrêter de faire des wheeling et de signer des autographes sur les poitrines de supportrices.

40km: Edvald Boasson-Hagen place une attaque puis se relève pour parler du pays à Paolini qui ne prend aucun relais. C'est ça Edvald, montre que t'es le patron, t'es de la Sky.

41km: Le Japonais volant passe la côte en tête. Tout le monde est revenu sur lui, plus de peur que de mal pour les collègues.

42km: David Millar et Alexandr Vinokourov tentent d'accélerer le rythme. C'est un peu trop tendre. Arashiro en profite pour placer un contre, il creuse un petit trou.

45km: Je vous annonce une tentative de sortie de groupe à l'avant de la course. On rentre dans le col de 4ème catégorie, c'est maintenant ou jamais pour jouer sa carte.

48km: Donc, à priori, l'échappée attend sagement le retour du peloton. Alerte France Télévisions : "L'écart fond comme neige au soleil".

51km: Parait-il que Oscar Freire jouerait la victoire d'étape depuis son lit d'hôpital. Ses équipiers de la Rabobank n'ont pas compris qu'il n'était plus là.

56km: C'est une vraie entente dans le peloton. Quatre ou cinq équipes se relaient pour revenir sur l'échapée. Luis Leon Sanchez (Rabobank) prépare un coup, c'est clair comme de l'eau de (Nicolas) Roche.

59km: On peut vous annoncer sans trop se mouiller que l'échappée n'ira pas au bout. Le peloton contrôle l'écart et Euskaltel, AG2R et la Saur-Saujason roulent ensemble.

60km: Nous avons donc l'équipe Rabobank (composée de 4 coureurs on le rappelle), qui roule en tête du peloton. Si quelqu'un peut nous dire pourquoi, ce serait avec plaisir.

62km: Chris Anker Sorensen est en difficulté aujourd'hui. Il avait terminé l'étape d'hier avec la main en sang après essayé d'enlever un journal coincé dans ses rayons.

65km: Popovych (RNT), Arashiro (Europcar), Costa (Movistar), Millar (Garmin), Fouchard (Cofidis), Gretsch (Argos), Boasson-Hagen (Sky), Hansen (Lotto), Vanendert (Lotto), Boeckmans (Vacansoleil), Paolini (Katusha), Roy (FDJ), Kroon (STB), Nuyens (STB), Vinokourov (Astana) et Albasini (Orica-Greenadge) sont devant.

69km: Bonjour à tous, bienvenue pour suivre cette 18ème étape du Tour. Il reste un peu moins de 70km et il y a 16 coureurs échappés.

Le point sur les maillots

Maillot jaune: Bradley Wiggins

Maillot vert: Peter Sagan

Maillot à pois: Thomas Voeckler

Maillot blanc: Tejay Van Garderen

Le parcours en vidéo

 

Le résumé anticipé

Plus la peine de se fatiguer pour un maillot distinctif. A moins d’une chute, d’une épidémie de gastro ou d’une attaque d’ours bruns, les classements resteront figés. A deux jours de l’arrivée à Paris, plusieurs équipes n’ont pas encore rentabilisé leur Tour. Bredouilles, les Ag2r, Omega, Argos, Saxo, Astana et Cofidis se battent pour placer un homme à l’avant. Grivko, Sprick, Sorensen, Bouet, Zingle Vorganov et Pineau prennent la bonne échappée dans cette étape à rallonge. Problème, les Saur Saujasun n’apprécient pas la présence de Vorganov, «qui menace la 21e place de Coppel au général», selon Stéphane Heulot. Au ravitaillement, un mécano Saur glisse subrepticement une musette dans les rayons du Russe, qui finit à terre. L’échappée peut prendre le large et terminer avec sept minutes d’avance sur le peloton à Brive-la-Gaillarde. Grivko, parti à la flamme rouge, finit en solo devant Bouet et Zingle. Le sprint du peloton est réglé par Sagan, qui franchit la ligne en wheeling devant Goss et Cavendish. Une fan le lui avait demandé le matin au départ de Blagnac.

La minute Jean-Paul Ollivier

C’est sur une petite chanson de George Brassens que l’hélico de France Télé survole Brive, son célèbre marché, ses foires grasses, son rugby ou sa foire du livre. Dans une région qui a vu naître Luc Leblanc, la ville se situe au carrefour d’un important nœud autoroutier entre l’A20 et l’A89 alors que son nouvel aéroport Brive-Vallée de la Dordogne, se trouve au croisement de trois régions, le Limousin, l’Aquitaine et Midi-Pyrénées.

Le tweet

Et voici le nouveau vélo «à petits pois» de Thomas Voeckler, comme l’appelle son fiston, Mahé, qui suit la course avec sa mère dans un camping-car.

 

 

R.S.
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr