Mort du père de Bradley Wiggins: Sa tante espère relancer l'enquête

1 contribution
Publié le 24 juillet 2012.

CYCLISME - Le père du vainqueur du Tour 2012 a été retrouvé mort en Australie en 2008...

La tante de Bradley Wiggins a déclaré mardi qu'elle espérait que toute la publicité faite autour de la victoire de son neveu dans le Tour de France ferait émerger de nouvelles informations sur la mort mystérieuse du père de Wiggins en 2008. Dans les années 70 et 80, Gary Wiggins est un cycliste professionnel en Australie puis il déménage en Grande-Bretagne où il rencontre la mère de Bradley. Mais il les abandonne et retourne en Australie où il acquiert une réputation de grand buveur.

En 2008, à l'âge de 55 ans, il est retrouvé mort dans une rue dans la Hunter Valley, région viticole au nord de Sydney, avec des blessures à la tête après avoir été expulsé d'une fête. L'autopsie conclut que Gary est mort après avoir été agressé, sans pouvoir déterminer si la blessure à la tête qui l'a tué s'est produite pendant l'agression.

Wiggins ne veut plus y penser

Aujourd'hui, la soeur de Gary, Glenda Hughes, qui vit dans l'Etat de Victoria, n'a pas renoncé à trouver une réponse. «J'espère que ce que Bradley fait pourra réveiller quelque chose en quelqu'un pour nous dire ce qui s'est passé», a-t-elle dit au Morning Herald mardi. Mais le détective Nicky Hardy de la police locale a dit que l'enquête avait été interrompue. «Toutes les pistes ont été étudiées à l'époque», a-t-il affirmé.

Bradley Wiggins, qui est devenu dimanche à 32 ans le premier Britannique à remporter le Tour de France, vise maintenant l'or aux jeux Olympiques de Londres (27 juillet-12 août). Interrogé pendant la course sur ce qu'aurait pensé son père de ses exploits, Wiggins avait répondu: «je ne sais pas vraiment. Ca dépend s'il était sobre... Je n'y pense plus aujourd'hui».

 

© 2012 AFP
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr