Tour de France: La 14e étape à revivre en live comme-à-la-maison

37 contributions
Publié le 15 juillet 2012.

CYCLISME - 191km entre Limoux et Foix...

Classement de l'étape:

1. Leon Sanchez
2. Sagan
3. Casar
4. Gilbert
5. Izaguirre
... peloton à 18 minutes


20h39: Dernière info sur l'affaire des clous: Après l'arrivée de cette 14e étape, ASO, la société qui organise le Tour de France, a annoncé qu'elle allait déposer une plainte contre X auprès de la gendarmerie après le déversement de clous de tapissier sur le parcours. Des constatations étaient en cours sur place en début de soirée, a précisé la gendarmerie.

18h00: Voilà, ce live est terminé. Merci de nous avoir suivis. On devrait entendre encore parler de cette affaire des clous sur la chaussée. On se retrouve demain pour la 15e étape.

17h57: Pierre Rolland n'avait pas l'info de la crevaison de Cadel Evans selon Laurent Jalabert. Son oreillette ne passait pas à ce moment là. Voilà, fin de la polémique.

17h53: Même les motos de l'organisation ont été tcouhées par les crevaisons. C'est clair qu'il faut être sacrément débile pour balancer arroser la route de la sorte.

17h40: On attend quand même la réaction de Pierre Rolland qui doit nous dire s'il a attaqué sciemment Evans. Ou s'il n'était pas au courant qu'il avait crevé. A suivre.

17h38: Le peloton arrive à Foix. Je ne comprends pas les mecs qui sprintent pour la 12e place... d'autant que ce sont des grimpeurs mal classés. Sinon, Kiserlovski a abandonné après une chute dans la descente finale. On vous tient au courant pour les suites de cette histoire de punaises.

17h33: On nous annonce une trentaine de coureurs victimes de crevaisons. La gendarmerie est sur le coup pour retrouver l'auteur de ce coup foireux. Bon, les string léopard, c'est marrant, mais ça, franchement, c'est vrai que c'est couillon.

17h28: Il y aurait eu un déversement de punaises sur la route du Tour ce qui a entraîné les trois crevaisons d'Evans. On tient notre "clougate". Qui est le coureur des Sky qui â déversé une partie de sa boîte à outil sur la route?

17h27: Soit Pierre Rolland dit qu'il ne savait pas qu'Evans avait crevé. Soit, il assume son attaque et je dis qu'il est très courageux.

17h25: On attend maintenant le peloton qui va terminer l'étape avec 17 minutes de retard. Et a priori, on n'a pas fini d'entendre parler de l'attaque de Pierre Rolland.

1km: Victoire de Luis Leon Sanchez en solitaire! il devance Sagan qui termine encore 2e comme hier. Casar est troisième... Pour une fois.

1km: Et Pierre Rolland se relève!! Sans blague, encore un coup des oreillettes. On lui a dit de ne pas insister.

1km: La flamme rouge!! Le pire, c'est que Casar ne va même pas finir 2e, Sagan est dans le groupe.

2km: Leon Sanchez va finir en solo et remporter une nouvelle victoire d'étape sur le Tour. Derrière, le groupe Sagan est battu.

4km: Pierre Rolland va reprendre 2 minutes et revenir à la 7e place. Quoi qu'on dise c'est bien joué.

5km: Ça sent bon pour Leon Sanchez devant... 30 secondes d'avance sur les quatre poursuivants.

7km: Par contre, on voit que c'est dimanche pour la DDE de l'Ariège. La route est jonchée de clous vu le nombre de crevaisons à la minute.

8km: Tant qu'on y est...

9km: Allez papy! Sandy Casar va encore se faire couilloner dans cette affaire...

10km: Leon Sanchez est parti! Sinon, dans le peloton, Evans a recrevé. Ce n'est pas une blague.

10km: Ils sont 5 devant maintenant pour la victoire d'étape sinon. Il va falloir attaquer Sagan.

11km: Deux minutes d'avance pour Rolland!! Deux minutes les amis!

12km: Evans va rentrer dans le peloton. Wiggins aussi. Et Rolland reste seul à quelques dizaines de secondes d'avance.

15km: Merci à Piere Rolland de faire voler tous ces gentlemen's agreements. Il fait plaisir. Le problème, c'est qu'il va se mettre le peloton à dos.

16km: Wiggins crève dans la descente. Vas-y Froome, attaque!!!!!!

18km: Attaque de Pierre Rolland! Mais oui, il a raison! Il n'y a pas de raison d'attendre Evans. Le Tour c'est pas le monde des bisounours.

19km: Devant, le peloton ne roule pas, comme s'il attendait Evans.

20km: Et Van Garderen n'a pas attendu son leader. On joue donc le maillot blanc chez BMC. Le Tour est fini pour Cadel Evans.

24km: Evans est comme un con arrêté au sommet de Péguère!!! Il attend sa voiture alors qu'il a crevé. Au moins 1 minute de perdue

26km: On peut déjà vous annoncer le nom du vainqueur du jour: Peter Sagan. Il est dans un fauteuil pour la gagne aujourd'hui. Il file devant avec Izaguirre et Casar.

27km: L'AMA va devoir recuter là:

29km: Et Peter Sagan qui revient sur Casar devant. C'est mort pour la victoire d'étape française, mais tentons de garder la Foix!

31km: Et ces favoris qui se neutralisent dans le peloton... pffff

34km: Et Casar qui file seul à l'avant. Son contre-la-montre a commencé. Vas-y bonhomme, plus que 34 bornes pour ne pas finir 2e.

35km: Est ce que la femme de Chris Froome pourrait lui dire d'attaquer dans l'oreillette? Sinon, personne n'a l'air de vouloir bouger à l'avant.

37km: Evans met sa petite accélération dans au pied du Mur. Et Wiggins n'a pas l'air au top aujourd'hui. Il a un coup de pédale de bucheron. On dirait Santi Botero

38km: Sandy casar est parti! Mais oui! Il a au moins 8,5m d'avance...

39km: Sandy Casar tente d'en remettre une couche en haut de la bosse, mais Sagan est toujours sur le porte-bagage. Quel coureur, sérieusement, c'est bluffant.

39km: Mon bermuda que les leaders du général vont s'attaquer dans ce raidar.

40km: Alerte cuissard en lycra léopard sur le bord de la route!

40km: Sagan est écoeurant. Il va revenir sur la tête de course! Bah vas-y, c'est ça prends le maillot à pois aussi tant que t'y es!

41km: Pour ceux qui nous rejoignent, ce n'est pas un mirage, Cavendish roule pour Wiggins et Froome. Il est impressionnant à l'avant du peloton.

41km: Sagan s'accroche comme une arapède à son rocher. Il peut revenir dans la descente le bougre.

41km: Le pire, c'est que ce n'est pas une blague, ils ne sont plus que 4 dans l'équipe.

41km! Attaque de Leon Sanchez!! Et Gilbert le suit avec Casar! Voilà, ça explose. Sagan est lâché de quelques mètres.

42km: Les Rabobank prennent les choses en main devant. Ça sent l'attaque de Michael Boogerd.

43km: Et Cavendish qui emmène le peloton... On aura tout vu. Au passage, quelques grimpeurs sont largués à l'arrière. Le Cav se prend pour Hincapie ou quoi?

43km: Non mais les gars, faut attaquer à un moment, sinon Sagan et Gilbert n'auront rien à faire jusqu'à la ligne d'arrivée pour se disputer la gagne.

45km: On attaque le Mur de Péguère, la dernière difficulté du jour. Allez, les gars, on envoie des petites mines pour faire péter cette échappée, bien trop sage pour le moment.

45km: Dommage qu'il ait pris sa retraite, c'était une étape pour Cyril Dessel, ça. Il mettait le peloton à 27 minutes dans une échappée comme celle là.

45km: On ne le dira jamais assez, mais Richard Virenque fait un grand Tour de France sur Eurosport. "J'ai fait 600.000 km dans ma carrière sans jamais changer le moteur." Enfin, il était bien alimenté quand même...

47km: Donc Kern a doublé Froome! Pour aller pisser?

49km: D'une manière générale, c'est vrai que le parcours de ce Tour est assez mollasson. Encore une autoroute en descente avant l'arrivée aujourd'hui, franchement, ce n'est pas le meilleur moyen d'assurer le spectacle.

51km: Un par un, les sprinteurs explosent en queue de peloton. Avec Jean-Christophe Péraud... Et devant Cyril Gautier est à 40 secondes de l'échappée.

53km: Ah mince, il paraît que la descente est ultra roulante. Pas assez piégeuse pour faire sauter tout le peloton et pousser les Sky à la faute. Pour le changement de maillot, on repassera donc.

55km: Péraud est largué. Allez, abrégez ses souffrances et passons directement aux JO pour lui. Il a quand même un podium en VTT à défendre.

57km: @punkactuary, entre Sky et l'US Postal, il y a quand même pas mal de similitudes. Enfin, surtout si les Sky gagnent au final.

61km: Bonne question, vous pouvez témoigner si vous êtes concernés:

63km: Casse mécanique pour Cyril Gautier qui a la bonne idée de perdre 500m sur l'échappée dans la descente. Bon courage pour boucher le trou maintenant.

64km: Tout le monde met son imper, le ciel est bas, la pluie tombe sur la course! Vous la sentez la fin de course dantesque avec des chutes à chaque virages? Souvenez-vous Oscar Pereiro.



65km: Thomas Voeckler se laisse larguer à l'arrière du peloton pour régler sa roue avant. Il n'a pas un maillot à pois à aller chercher le Frenchy?

65km: Ce temps pourri ne devrait pas faire les affaires des Sky, à l'aise sur une chaussée sûre. C'est l'heure de pousser Wiggins dans ses retranchements dans les descentes et de provoquer sa chute.

66km: On est toujours dans la montée du Port de Lers. Dans l'échappée, je mets donc une piécette sur Kruijswijk et Paulinho. S'ils parviennent seulement à larguer Sagan et Gilbert. Sinon, c'est pour les deux loustics, plus forts au sprint.

66km: Alors Jean-Christophe Péraud a eu droit à un hélico pour aller voir sa fille née hier après-midi. Si les coureurs ne sont pas bichonnés par ASO, après ça!

67km: Ça y est, le peloton a décidé que c'était fini. On ne laisse plus l'échappée prendre le large. Les 11 de devant devraient quand même jouer la gagne.

68km: Il pleut sur la route du Tour, ça pue les chutes dnas la descente. Une pensée pour fabio Casartelli au passage.

69km: @punkactuary ce serait quand même très drôle de les voir perdre le Tour comme ils ont perdu la Vuelta. Le problème, c'est qu'en face, il faudrait un Nibali intergalactique pour prendre le maillot. Je ne parle plus d'Evans.

70km: 15 minutes d'avance pour les échappés. Ça sent la victoire d'étape d'Oscar Pereiro. Ou de François Simon.

72km: Apparemment, ça mange des pizzas à l'arrière du peloton. Van Summeren s'est fait uen quatre fromage. Christopher Froome se ferait vomir après un truc comme ça.

73km: 15 minutes d'avance. Normalement, ça va au bout et c'est pour Steven Kruijswijk. Je vous rappelle la composition de l'échapée, outre le Néerlandais. Luis Leon Sanchez (Rabobank), Peter Sagan (Liquigas-Cannondale), Philippe Gilbert (BMC), Eduard Vorganov (Katusha), Sandy Casar (FDJ-BigMat), Cyril Gautier (Europcar), Sergio Paulinho (Saxo Bank), Sébastien Minard (AG2R-La Mondiale), Gorka Izagirre (Euskaltel-Euskadi) et Martin Velits (Omega Pharma-Quick Step)

74km: La stat à la con du jour. Mais néanmoins intéressante.

75km: C'est parti pour l'ascension du Port de Lers! Et Peter sagan fait déjà l'élastique. Ah tu les sens tes 10kilos en trop mon cochon!

76km: Je suis très inquiet pour mon collègue @Jometro. En voyant la photo de Hincapie, il s'est enthousiasmé "J'aime bien les choses dégueulasses sur le Net" Voilà, voilà.

78km: @PhallusAlcoolique, tu portes bien ton pseudo mon ami! Le seul record détenu par David Moncoutié est celui du nombre de victoire pour un coureur Lotois.

79km: Superbe grotte dans la vallée de l'Ariège actuellement à l'écran. A propos de grotte, si seulement Froome pouvait sortir de la sienne aujourd'hui... Sur le papier, ce n'est pas impossible. Une fringale de Wiggins, Nibali et Evans qui attaquent et hop, Froome prend le maillot jaune.

81km: Comme il ne se passe pas grand chose, je ne résiste pas au plaisir de vous présenter les mollets de George Hincapie. J'espère que vous avez fini de manger...

82km: En tout cas, avec 13 minutes d'avance, les échappés commencent à avoir la Foix.

87km: Je ne sais pas si vous l'avez lue, mais l'interview de Froome dans L'Equipe est très intéressante. Il y explique notamment pourquoi il est si rachitique. "Essayez de dormir avec la faim et vous arriverez à maigrir" A propos de grêve de la faim, on n'est pas loin de chez Jean Lassalle là, non?

88km: @PhallusAlcoolique, je crois que cet home est parti pour battre le record de victoires d'étapes de Merckx.

89km: La demi-surprise du jour concerne Jérôme Coppel. Il est malade depuis deux jours. C'est bien dommage pour son top20, hein...

90km: Oui, faudrait pas non plus laisser 45 minutes d'avance à l'échappée. On en connaît qui ont gagné le Tour comme ça. N'est ce pas Oscar Pereiro.

91km: Voilà, Sagan a pris ses points du maillot vert. Un Slovaque va ramener un maillot distinctif cette année. Ce serait pas le premier?

93km: A partir de combien de minutes d'avance le peloton doit-il s'affoler selon vous? Le meilleur coureur au général dans l'échappée (Vorganov) étant à 33'59, on va dire que les Sky se réveilleront à 20 minutes de retard. A la louche, quoi.

98km: Sinon, encore une sale journée pour Frank Schleck qui s'est fait larguer sur les pentes du premier col. Il est revenu dans le peloton mais il a pris un coup sur la caboche. Il n'est pas au top. Il paraît qu'il aurait réclamé Andy cette nuit dans le noir.

99km: Pas con.

102km: Il commence à faire gris et froid sur la route du Tour. C'est une journée à voir un Belge lever les bras. Gilbert, Van den Broeck, c'est pour vous.

103km: Un peu plus de 100 bornes de l'arrivée, mais on peut déjà saluer la perd de Sandy Casar qui va terminer deuxième de son étape. Du Sandy comme on l'aime quoi.

105km: Vous la voyez comment cette étape? Les échappés iront-ils au bout? Les leaders vont-ils attaquer derrière? Le maillot jaune peut-il vaciller? Perso, j'y crois un peu. Mais j'aime rêver devant les étapes du Tour.

108km: Et Peter Sagan qui a encore pris l'échappée alors qu'il était 2e sur la ligne hier. Sérieusement, cet homme est phénoménal. Il va prendre tranquillement les points du sprint intermédiaire et se relever avant la montagne.

109km: T'es grillé mec pour ton pseudo...

112km: Quelle tristesse quand même de voir Philippe Gilbert s'en remettre à l'incertitude d'une échappée pour gagner quelque chose. On rappelle qu'il n'a rien gagné de l'année! A part Gignac à Marseille, on ne fait pas mieux dans le genre flop sportif en 2012.

113km: On a donc 11 hommes en tête de course avec une belle avance. Il y a là trois Français, Minard, Casar et Gautier. Mais aussi M. Velits, Sanchez, Paulinho, Insausti, Gilbert, Saga, Vorganov et Kruijswijk. Pas mal de grands noms donc.

A 115km de l'arrivée: Bonjour à tous! Bienvenue sur ce live postprandial. Si vous n'avez pas terminé le repas dominical, prétextez une envie pressante pour vous caler devant l'ordi et commenter avec nous cette étape. Il devrait y avoir du spectacle.

Le point sur les maillots

Maillot jaune: Bradley Wiggins

Maillot vert: Peter Sagan

Maillot à pois: Fredrik Kessiakoff

Maillot blanc: Tijay Van Garderen

Le parcours en vidéo 

Le résumé anticipé

Tout commence par une réunion informelle, autour de la portière d’une voiture RadioShak. Johann Bruyneel discute avec Christopher Froome, le dauphin de Wiggins chez Sky. Le deal est clair. «Ecoute bonhomme, aujourd’hui, on fait tout péter pour toi. Et à la fin de l’année, tu signes dans ma nouvelle équipe. Je suis sur un gros coup avec Jan Ullrich. Donc j’envoie Shleck, Horner et Köden devant, et toi tu laisses roules à bloc pour faire lâcher Wiggins. Comme ça, dans la cote de Péguière, il saute et toi tu pars seul.» Marché conclu. Personne ne se doute de rien quand l’échappée matinale part au 42e kilomètre. A l’approche des Pyrénées, Egoi Martinez se prend pour Iban Mayo et emmène un groupe de quatre dans les deux cols de 1re catégorie du jour. Avec lui, Julien Simon, Christophe Riblon et Steven Kruijswijk comptent quatre minutes d’avance au sommet du Mur de Péguière. Derrière, comme prévu, les RadioShack mettent le feu à l’avant du peloton. «On joue le général par équipe» feint Bruyneel. Sur l’attaque de Schleck, Nibali et Evans suivent. Froome aussi. Mais dans le rétro, personne. Wiggins est à l’arrêt. Même Fabrice Jeandesbosz le dépose au sommet de Péguière. Parti seul dans la descente, Egoi Martinez claque l’étape devant Riblon. Le groupe Froome compte 2’20 d’avance sur le maillot jaune sur la ligne d’arrivée ce qui relance totalement ce Tour. Vers 22h, Sean Yates entre dans la chambre de Wiggins à l’hôtel Ibis de Foix: «Ecoute Brad, j’ai bien réfléchi… Maintenant, c’est toi qui roules pour Chris. Il est plus fort que toi, il n’y a rien à dire.» Wiggo, qui dort depuis trois jours avec son maillot jaune, se réveille alors en sursaut, calmé par son masseur. «Hey Wiggo? Encore un nightmare... Tout va bien, ne t’en fais pas.»

La minute Jean-Paul Ollivier

Bienvenue dans la ville de naissance de Jean-Pierre Bel ou Eric carrière. En plein cœur de l’Ariège, au pied des Pyrénées, Foix, symbolisée par les trois tours de son château comtal, allie la qualité de vie d’une ville moyenne aux avantages de sa proximité immédiate avec une grande métropole, Toulouse mais aussi avec les Pyrénées, l’Espagne et Andorre. Côté activités, «Paulo la science» vous invite à enfourcher un VTT, un cheval ou prendre un parapente pour partir à la découverte des trésors du département de l’Ariège: châteaux du Moyen Âge, citadelles cathares, abbayes romanes, grottes préhistoriques…

Le tweet

Il n’est pas sur le Tour, mais suit la course depuis la Pologne où la FDJ l’a engagé en ce mois de juillet. Arnaud Démare a adressé un petit message de soutien à Tony Gallopin, qui a jeté l’éponge samedi sur la route du Cap d’Agde. Normal, les deux hommes se retrouveront dans dix jours à Londres pour tenter de décrocher le titre olympique.

R.S.
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr