Tour de France: La 11e étape à suivre en live comme-dans-la-caravane

23 contributions
Publié le 12 juillet 2012.

CYCLISME - 148km entre Albertville et la Toussuire pour l'étape reine du Tour...

Albertville => La Toussuire

1. Pierre Rolland
2. Thibaut Pinot
3. Froome

18h09: Bon bah, s'il n'était déjà pas réglé ce Tour, là je crois qu'il n'y a pas de suspense.

18h06: Le classement général (sans les écarts):
1. Wiggins
2. Froome
3. Nibali
4. Evans
5. Van den Broeck

1km: Cadel Evans perd plus d'1'30 sur Wiggins. Les Français font 1 et 2 à l'étape, les Sky sont 1 au 2 au général.

1km: Pendant ce temps, Thibaut Pinot règle le sprint devant Froome, qui en avait encore sous la pédale.

1km: Pierre Rolland messieurs dames!

2km: 1,4 kilomètres de l'arrivée pour Pierre Rolland. Il est énorme, il va gagner sa deuxième étape du Tour de France de sa carrière, après l'Alpe d'Huez l'an passé.

3km: Pendant ce temps, Cadel Evans perd une minute sur le groupe maillot jaune.

3km: Pendant ce temps, Thibaut Pinot est parti tout seul. Mais il ne pourra pas revenir sur Pierre Rolland, qui a désormais étape gagnée.

3km: Sans l'oreillette, Froome partait pour gagner le Tour. Mais on lui dit de s'arrêter alors qu'il avait les jambes. Voilà, le meilleur moment du tour pourri par l'oreillette.

4km: QUEL SCANDALE! Froome s'arrête car on lui dit que Wiggins a lâché derrière. Sport de merde.

4km: WIGGINS EST LACHE!

4km: FROOME ATTAQUE WIGGINGS !!

4km: Olala voilà, les Sky ont donc fait exploser tout le monde autour d'eux. Froome et Wiggins sont seuls au monde en train de revenir sur Nibali.

4km: A noter que Franck Schleck est toujours là. Incroyable. Ah bah non, à l'instant ou j'écris ces lignes, il craque.

4km: Evans est lâché! Au train et par Froome, qui a décidé d'en remettre une. Oublié ce que j'ai dit sur l'ancien Kenyan, il est en train de prendre la deuxième place du Tour de France. Les Sky vont faire 1 et 2...

5km: Derrière lui, Kiryenka monte à son train et pointe à 20 secondes. C'est pas encore tout à fait gagné.

5km: Ca commence à sentir très très bon pour Pierre Rolland, qui va claquer son étape annuelle!

6km: Christopher Froome est dans le dur! Le Kenyan montre son premier signe de faiblesse dans ce Tour et pourrait perdre tout espoir de prendre la 2e place. Voire perdre sa place sur le podium.

8km: Voilà le point: Pierre Rolland est seul devant, il a quelques mètres d'avance sur Kiserlovski, puis 1'48 d'avance sur un groupe composé de 4coureurs: Van den Broeck, Nibali, Pinot, Brajkovic. Juste derrière, le peloton maillot jaune Froome, Wiggins, Evans, Van Garderen et Schleck.

8km: Nibali en remet une!

8km: Froome a envoyé les Watts. Il a pris la tête du groupe maillot jaune qui ne compte plus que cinq coureurs: Froome, Wiggins, Evans, Schleck, Van Garderen

9km: Et Pierre Rolland part seul devant!!!!!!

10km: Petite pilule de Nibali! Ca s'excite enfin en tête de peloton. Il a fait une petite différence...

10km: Il est là l'avenir du cyclisme français. Rolland, 25 ans, qui peut prendre l'étape et Thibaut Pinot, 22 ans, qui sort du groupe maillot jaune.

11km: Et Pierre Rolland en place une aussi en tête de course. Seul Kiserlovski lui prend la roue.

10km: Thibaut Pinot en remet une! Van den Broeck le suit.

11km: Attaque de Brajkovic en tête de peloton. Bon, il ne menace pas grand-monde au classement général, donc personne ne le suit.

12km: Bon la question qui se pose: quand est-ce que Pierre Rolland va poser sa mine? Ni trop tôt, ni trop tard. Vers 7 kilomètres du sommet ce serait bien.

14km: Il ne reste que 15 hommes dans le groupe maillot jaune, dont 3 Sky et 4 Radioschack.

14km: Richie Porte, en tête du peloton pour les Sky, commence à imprimer un rythme assez costaud.

15km: Les quatre sont de nouveau ensemble devant, Kiryienka et Sorensen ont fait l'effort, mais ça va être dur pour eux.

17km: Ca sent TRES TRES bon pour Pierre Rolland. Ils ne sont plus que deux devant et le Français a l'air très bien.

18km: C'est parti pour l'ascension de la Toussuire! Déjà une attaque de Kiserlovski, Rolland prend sa roue!

19km: @Kacech: Je ne sais pas j'écoute Eurosport. En même temps, ça me rappelle une histoire d'hôpital et de charité...

21km: Pierre Rolland, le cuissard déchiré, est revenu sur les hommes de tête.

23km: A noter que Kessiakof sera à coup sûr le prochain maillot à pois.

27km: Bon ça va, Pierre Rolland est reparti sans dommages. A part ces quelques secondes de perdus sur les deux hommes de tête.

28km: oh con chute de Pierre Rolland dans la descente! Bon ça n'a pas l'air trop grave mais il a pris le virage trop à la corde. Il a perdu une dizaine de secondes. Me fait pas ça vieux trois minutes après ce que j'ai dit sur toi...

30km: Bon mais donnez lui le Tour directement à Wiggins... Personne ne l'attaque dans les premiers mètres de la descente du Mollard. Nibali, où es-tu?

32km: En fait, je vais être ultra optimiste, je ne vois pas comment Pierre Rolland ne peut pas gagner cette étape. Surtout si ça ne bouge pas chez les favoris.

33km: L'attaque de Thibaut Pinot en tête de peloton! Il a des jambes l'espoir français, déjà vainqueur d'une étape sur ce Tour.

34km: Chris Anker Sorensen est en train de revenir sur les trois hommes de tête. Pierre Rolland est aérien et prend les points en haut du col du Mollard. Il amène un sacré braquet, ça sent bon la victoire d'étape moi je vous dis.

34km: Richard Virenque prédit des attaques d'ici "quelques minutes" au sommet du Mollard. Disons au début de la descente, oui.

35km: Tous ces chalets me rappellent mes vacances à la Plagne.

36km: Kiryienka, le Russe de la Movistar, a rattrapé les deux hommes de tête à 1 kilomètres du sommet. C'est pas forcément une mauvaise affaire pour Pierre Rolland, qui trouve un allié dans l'affaire.

39km: L'effort fait par les deux hommes de têtes est grand. Velits et Sorensen ne sont pas bien loin mais le trou est fait.

39km: Velits est lâché. Belle attaque qu'il nous a fait là. Rolland et Kiserlowski s'en vont tous les deux!

40km: Peter Velits attaque d'entrée. A peine le col du Mollard entamé, il se fait la belle. Rolland et Kiserlowski sont revenus sur lui. Le groupe de tête vient d'exploser.

42km: Kessiakoff qui avait crevé dans la descente est revenu sur les échappés. Kiserlowski avait pris sa roue en a profité pour rentrer aussi.

44km: L'écart grandit de nouveau. La descente fait beaucoup de bien aux fuyards. Ils ont repris un peu de temps même si ça sera très compliqué avec seulement 2 minutes d'avance.

45km: Rolland et Kessiakoff sont restés tranquilles et ont attendu leurs compagnons. L'échappée est de nouveau au complet.

47km: Schleck et Klöden sont revenus dans le groupe maillot jaune. La descente est compliquée avec des virages en épingle. Rogers est parti dans le décor mais rien de cassé, il passe entre les piquets.

49km: Nibali reste bien au chaud dans cette descente. Contrairement à hier où il avait tenté sa chance, l'Italien se réserve pour plus tard.

53km: Au tour du peloton de basculer dans la descente. Ils ont un peu plus de 2 minutes de retard sur Rolland et Kessiakoff, partis dans la descente.

55km: Magnifique sprint pour le maillot à pois. Rolland et Kessiakoff s'envolent pour passer en tête en haut du col. Finalement, le coureur Astana passe tout juste la roue, un poil trop tard.

55km: Richie Porte se laisse décramponner pour aller chercher des bidons. Et pourtant, ça roule vite avec toujours Rogers.

56km: Rogers a fait l'ascension de la Croix de fer tout seul. On est bien. Aucun relais. Et il revient comme une bombe sur les hommes de tête.

57km: Le groupe de tête bascule dans la deuxième partie de la montée. L'écart n'en finit plus de se réduire.

58km: Evans a le visage marqué. Il occupe la dernière place du peloton maillot jaune. Ca sent vraiment pas bon. Son attaque a laissé des traces...

59km: Christophe Kern vient de sauter. Il a fait un boulot monstre pour Pierre Rolland depuis le début de la course. Le leader Europcar va devoir continuer seul avec les quelques échappés.

59km: C'est fini por Evans. Rogers et le peloton sont revenus au train. Le maillot jaune est toujours accompagné de 3 équipiers dans un froupe de 10 coureurs.

59km: Van Garderen travaille comme un fou. Il est vraiment à l'aise. Problème : Cadel Evans ne suit pas. Le peloton revient sur les talons du coureur australien.

60km: Oh nom d'une pipe Amaël Moinard vient de se garer il n'avance plus, limite marche arrière. Evans et Van Garderen sont seuls au monde, 20 secondes devant le peloton.

61km:

61km: L'attaque d'Evans a fait exploser le peloton dans tous les sens. Monfort, Voeckler et d'autres ont lâché prise.

62km: Evans a récupéré T.J Van Garderen et surtout son coéquipier Amaël Moinard, qui va pouvoir bosser pour son leader australien. C'est bien courru, tout ça.

62km: C'est Rogers qui mène pour la Sky. Le train de l'équipe de Wiggins s'est nettement acceléré.

63km: 15 secondes d'avance pour Evans sur le maillot jaune.

63km: Oh elle est belle cette attaque. Wiggins ne bouge pas et laisse les Sky rouler en mode US Postal.

64km: L'attaque de Cadel Evans !!! Alors ça, personne ne s'y attendait.

65km: Tejay Van Garderen est sorti du peloton, et personne n'a jugé utile d'aller le chercher. Il rattrape tout le monde petit à petit.

66km: 11 kilomètres avant la fin du col de la Croix de Fer. Le plus dur débute.

68km: Enorme boulot de Christophe Kern en tête de l'échappée qui vient quand même de lâcher Valverde ou Basso. Ils ne sont plus que dix devant, avec près de 4 minutes d'avance sur le peloton maillot jaune.

69': Levi Leipheimer s'est garé. Grosse déception de ce tour.

70km: Les échappés reprennent un peu de temps. 3'35 d'avance sur le peloton.

72km: On apprend l'abandon de Mark Renshaw. Bon, ça changera pas grand-chose à l'histoire du Tour 2012.

75km: R.A.S. pour l'instant, l'écart se stabilise entre les hommes de tête, une vingtaine, et le peloton, mené par 5 Sky.

76km: C'est peut-être même pas nécessaire que ça s'attaque en fait, le train de la Sky se suffit à lui-même. Le groupe de tête n'a plus que 2'18 d'avance.

77km: Soyons honnêtes, si ça bouge chez les cadors, cette échappée n'a absolument aucune chance d'aller au bout.

78': 20 kilomètres du sommet de la Croix de Fer. C'est parti!

80km: Un groupe de huit coureurs, dont Pierre Rolland ou Vinokourov, est en tête. Derrière, des poursuivants sont éparpilles un peu partout. Le peloton est à 3 minutes alors que nous approcons le début du Col de la Croix de Fer.

84km: Donc logiquement, on attend que le Tour de France se joue dans le prochain col. Soyez-prêts, on vous promet du grand pestacle.

87km: Je viens de me rendre compte que Kessiakoff et Velits étaient seuls en tête. "On s'en fout", m'explique-t-on.

89km: Boasson-Hagen mène la descentte pour la Sky. En père peinard.

94km: Je descends plus vite la bière qu'eux la Madeleine.

99km: Si Sagan est sorti, c'est aussi parcequ'il y a le sprint intermédiaire en bas de la Madeleine. Et dire que mes collègues se prennent pour des spécialistes de cyclisme.

105km: Les Liquigas nous préparent un coup dans la descente... Sagan est sorti avec un coéquipier. Ça pue l'attaque de Nibali dans la descente cette histoire!

107km: Kessiakoff a pris les points au sommet de la Madeleine devant Velits et Kern. Le maillot de Voekler est déjà en grand danger.

108km: Arf... Rolland est distancé par son propre coéquipier qui roule comme un US Postal de la grande époque. Quelqu'un peut dire à Kern de lever le pied?

109km: Gros boulot de Kern et Malacarne qui roulent pour Rolland. Aujourd'hui, il nous claque soit le maillot à pois soit la victoire d'étape. Soit les deux ma foi.

110km: Il va y avoir du monde en retard au dîner ce soir. Faudra bien surveiller les délais. Pour Cavendish, pas de problème, il y a toujours quelques portières à attraper.

110km: Si vous voulez savoir pourquoi les Sky sont si forts...

111km: A priori, la grande explication, ce sera pour la Croix de Fer. Les équipiers de Cadel Evans et Nibali sont devant, prêts à aider. Ca sent bon ça!

112km: Ah merde, Maxime Bouet était parti en contre mais il s'est fait reprendre par le peloton. Sale coup ça.

113km: Leipheimer, Ten Dam, Moinard et Marzano sont revenus sur le groupe de tête, désormais composé de 25 coureurs.

114km: Pendant que les échappés prennent le large (1'40 d'avance), il se passe des choses importantes dans un vrai sport.

116km: Les 21 devant: Kessiakoff, Feillu, Kadri, Scarponi, Rolland, Basso, Horner, Valverde, Sorenson, Velits, Kiserlovski, Vinokourov, Kruuswuk, Malacarne, Riblon, Trofimov, Martin, Hoogerland, Weening, Kiryienka, Kern, Koren, 

117km: Bon, c'est le bordel. Et on n'a même monté 20% des pentes du jour.

118km: Levi Leipheimer mène un groupe de quatre poursuivants qui pointe à 20 secondes des hommes de tête.

119km: Le groupe Voeckler est en train de rentrer sur le peloton, qui a semble-t-il un peu calmé son effort.

120km: Pierre Rolland aussi est rentré sur la tête, bien amené par Christophe Kern.

121km: La tête de course possède une quarantaine de secondes d'avance sur le peloton. Valverde a récupéré le groupe de tête, dont les Liquigas mènent le train. Pour Nibali plus tard?

122km: Oh bon sang Amaël Moinard attaque dans un virage le con. Ca sent la grande stratégie d'équipe pour Cadel Evans.

123km: Pierre Rolland tente de sortir à son tour. La dernière fois que j'ai livé une étape du Tour, ce même Pierre Rolland avait fait ça:

124: Thomas Voeckler est déjà en grande difficulté en fond de peloton. Il est même dans un groupe de lâchés.

125km: Les Sky ont décidé de mettre leur train en place. Boasson-Hagen prend la tête du peloton, l'échappé n'est qu'à 24 secondes du champion de Norvège.

126km: Valverde à l'attaque! Il sort du peloton suivi par Scarponi, qui a encore un peu de gaz.

128km: A l'arrière du peloton, il y a déjà quelques victimes genre Westra, Mollema. Ca sent le hors-délai.

129km: Pendant qu'Eurosport tourne déjà sa septième page de pub en autant de kilomètres, le Croate d'Astana Kiserlovski s'est barré tout seul en tête. Courage garçon, il ne te reste que 50 kilomètres d'ascencion, à peu près.

130km: David Millar n'est pas un grand grimpeur, mais il est solide niveau litterature. C'est déjà ça.

131km: Bon, ne nous excitons pas trop sur ce groupe , ce groupe explose dans tous les sens et le peloton est déjà sur ses basques, à moins de 30 secondes.

133km: On attaque les premières pentes de la Madeleine. Engoulvant, Cummings, Gilbert, Popovych, Kern, Daniel Martin, Riblon, Dumoulin, Hoogerland, Paolini, Hutarovich, Gesink, Grivko, Igrinski, Vinokourov, Albasini, Yann Huguet font partie des hommes devant.

134km: Comme d'hab, les Radioshack se sont fait baiser puisqu'il n'ont qu'un mec dans cette échappée. Ils roulent donc en tête de peloton pour sauvegarder ce qu'il leur reste, c'est à dire le classement par équipe, qu'ils dominent.

135km: Les 31 devant ont environ 55 secondes d'avance sur le peloton. Il y a notamment Thibaut Pinot, Hutarovich ou Sandy Casar.

138km: Qui va attaquer Wiggins? Evans? Van den Broeck? Nibali? Et où? Il en faudra bien un, et c'est aujourd'hui ou jamais. Sinon, avec Froome, ils vont faire 1 et 2.

139km: Bon, il y a 31 mecs devant pour l'instant. Ca va être compliqué de tous vous les nommer, mais il y a du Jérôme Pineau, du Grivko, du Jens Voigt. Oui Jens Voigt est encore là, il se reposera quand il sera mort, sans doute.

140km: Avant tout ça, on a une petite quinzaine de kilomètres pour créer une échappée. Profitez-en les mecs, après, ça va être la grande baston.

141km: C'est l'étape Reine de ce tour. Deux cols hors Catégorie, la Madeleine et la Croix de Fer, un col de 2e et l'arrivée sur la Touissire, un première.

142km: Salut à tous et bienvenue sur 20minutes.fr pour ce nouveau live vélo.

Le point sur les maillots

Maillot jaune: Bradley Wiggins (Sky)

Maillot vert: Peter Sagan (Liquigas)

Meilleur grimpeur: Thomas Voeckler (Europcar)

Meilleur jeune: Tejay Van Garderen (BMC)

Le parcours en vidéo

 

Le résumé anticipé

Ça complote dans le peloton. Vincenzo Nibali n’a pas apprécié le regard noir de Bradley Wiggins à l’arrivée la veille et le fait savoir à tous les rivaux du Britannique. «Les Sky vont vivre l’enfer. On va leur montrer ce qu’il se passe sur le Giro» fait savoir Basso, le coéquipier de Nibali. Tous les Italiens se liguent et lancent l’opération «anti-Gran Bretagna». Les flèches partent de tous les côtés dès le col de la Madeleine avec Oss, Scarponi, Marcato, Caruso qui s’y mettent à quatre pour faire exploser le peloton. Evidemment, chez Sky personne ne bronche. Aucune échappée ne se dessine avant le sommet du col. Puis l’improbable se produit. «Attaque de Nibali dans la descente de la Madeleine» annonce radio Tour. A 95km de l’arrivée, l’opération paraît suicidaire mais Cadel Evans sort aussi de son trou. Avec Mate, Paulinho, Szmyd, Pinot et Valls, le groupe roule à fond dans la descente, tout comme le peloton. Dans un virage trop serré, Wiggins part à la faute, tout shuss dans un ruisseau. «Fucking plateau ovoïde!» gémit le maillot jaune. Le poignet amoché, il repart pourtant sur son vélo, terminant l’étape à dix minutes de l’échappée. Dans la cote finale de La Toussuire, Nibali et Evans négocient l’arrivée. A toi le maillot, à moi l’étape. Sauf que de l’arrière surgit le Français en forme de ce Tour dans la montagne. Thibaut Pinot coiffe tout le monde à l’arrivée, une nouvelle fois sous les hurlements de Marc Madiot. Les médecins de l’équipe FDJ sont formels, son palpitant est monté plus haut que celui des coureurs sur les 40 derniers kilomètres.

La minute Jean-Paul Ollivier

La carte postale est panoramique. D’un côté l’Aiguilles d’Arves, de l’autre les cols de la Croix de Fer et du Glandon, les glaciers éternels. Bienvenue à La Toussuire, ville d’arrivée de cette 11e étape. Jean-Paul Ollivier vous présente l’enfant du pays qui n’est pas un cycliste, mais bien un skieur, Jean-Pierre Vidal, médaille d’or en slalom aux Jeux Olympiques de Salt Lake City en 2002. L’hiver, ses 310 kilomètres de pistes forment le domaine skiable le plus vaste de Maurienne.

Le tweet

Séquence émotion avec Maxime ‏@BOUETMAXIME qui a souffert sur la 10e étape en grimpant le Grand Colombier. Un col où reposent les cendres de sa mère décédée il y a quelques années.

 

R.S. (B.V. pour le live)
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr