Tour de France: La 7e étape Tomblaine - La Planche des Belles Filles est à revivre en live comme dans-la-caravane

7 contributions
Publié le 7 juillet 2012.

CYCLISME - Doublée des Sky...

  Etape

1)Froome
2) Evans
3)Wiggins
4) Nibali
5) Taaramae

Classement général

1) Wiggins
2) Evans à 10''
3Nibalo 16''
4) Taaramae 32''
5) Menchov 54''

 17H18: Wiggins prend le maillot jaune. On a déjà de gros écarts. Sanchez perd plus de 1'30, Van Den Broeck deux minutes. Coppel a explosé. Leipheimer aussi. Cette montée a fait des dégâts. 

 Victoire du Britannique Christopher Froome. Le Kenyan de naissance devance Evans, Wiggins et Nibali. On l'avait pas vu venir celle-là.

 1KM: Evans attaque! Incroyable c'est Froome (l'équipier de Wiggins) qui contre!

 1KM: Dernier kilomètre! Nibali ou Evans vont-ils attaquer?

 1,5km: Le vainqueur de l'étape est pour l'un de ces cinq hommes: Porte, Froome, Wiggins, Evans, Nibali, Taaramae. On peut enlever Richie Porte qui a beaucoup rouler pour Wiggins.

 1,5km: Rolland lâché! Menchov aussi. 

 2KM: Et si Cadel Evans claquait la victoire d'étape? 

 2KM: La composition du groupe de tête.  Porte, Froome, Wiggins, Evans, Nibali, Menchov, Taaramae, Rolland 

 2KM: Ils ne sont plus que huit devant. Dont Pierre Rolland. Niballi a l'air facile aussi.

 La bonne question du jour. 

 3km: Samuel Sanchez lâché. La Sky fait très mal.

 3km: Kloden est aussi lâché. Le train de la Sky fait des dégâts. Chavanel est dans la roue de Cancellar à une vingtaine de secondes du groupe Wiggins.

 4km: Il ne se passe rien! Les Sky contrôlent, Pierre Rolland paraît très facile. Coppel est lâché. Schleck aussi.

 5km: Cancellara distancé! Wiggins est maillot jaune virtuel. Personne n'est capable d'attaquer les Sky. Ils vont quand-même pas nous verrouiller le Tour ceux-là???

 5km Sorensen repris, les Sky roulent pour Wiggins. Gesink et Leipheimer déjà distancés. Personne n'est capable d'attaquer. 

 6km: On attaque la course de cote! Ca risque de flinguer de partout... Albasini et Sorensen tentent de résister au retour du peloton.

 7KM: Sagan a décidé de se garer. Le Slovaque préfère se préserver plutôt que de viser une place d'honneur.

 7km: Crevaison de Valverde! Pas de chance Hortense.

 8km: Même pas 30 secondes, c'est mort pour l'échappée. L'explication finale arrive. Attention, le premier kilomètre est le plus dur et risque de faire la différence. C'est là où il faudra attaquer.  

 10km: Crevaison pour Jurgen Ven Den Broeck. Au plus mauvais moment pour le leader de la Lotto. Pas sûr qu'il puisse revenir sur la tête du peloton.

 11km: Vinokourov pointe le bout de son nez en tête du peloton. Et si jamais Vino... Non quand-même pas. 

12KM: Alors que Gautier est définitivement lâché, Jan Ullrich balance du scoop. 

 

 13km: Il n'est pas aller bien loin. Gautier distancé revient sur ses copains d'échapée.

 14KM: Attaque à la Vinokourov de Fofonov! Il ne devrait pas aller bien loin. 

 16KM: Encore dix kilomètres avant de voir à quoi ressemblent ces Belles Filles.

 18KM: Les Garmin roulent toujours aussi fort. Grosse pression sur les épaules de Daniel Martin. Pendant ce temps-là, la moitié des coureurs français se font distancer. #minutejimmycasper

 20km: Ca ne sent pas bon pour les hommes de tête, l'écart avoisine maintenant les deux minutes. On peut penser que le vanqueur se trouve dans le peloton. Pour mon prono, je vais miser sur une grosse cote avec... Evald Boasson-Hagen. 

 28KM: Un point sur l'écart. 2'34'' à 27 kilomètres de l'arrivée. Si un Albasini ou un Sanchez arrivent avec au moins deux minutes au pied de la Planche des Belles, ça peut être jouable pour la victoire d'étape.

 31KM: Les Garmin roulent pour l'Irlandais Daniel Martin. Sachez-le. De mémoire, la dernière victoire doit remonter à Stephen Roche à la Bourboule. Sacrée étape sur Antenne 2.


 33KM: Vous êtes calmes aujourd'hui. Je vais quand-même pas assurer tous les relais. Vosu m'avez pris pour Jens Voigt?

 38KM: Les Katusha roulent pour Denis Menchov...Ah Menchov, un mec capable de gagner un Giro tout en chutant lamentablement dans une ligne droite du dernier contre-la-montre.


44KM: On confirme. 

 

48km: Au sommet du col de la Fourche, Sorensen passe en tête devant Sanchez. Le Danois de la Saxobank pourrait bien piquer le maillot du meilleur grimpeur à son compatriote et coéquipier, Michael Morkov.

 50km: Lol "David Moncoutié est aux avants postes", observe Richard Virenque.  

52km: "Ne courez pas à côté des coureurs." Si certains ne l'ont pas compris, Luis Leon Sanchez se charge de faire passer le message.  A sa façon. Un type avec un bob Cochonou vient de manger un direct du droit de l'Espagnol. Bien sûr, on aime.

 54km: Thierry Adam toujours gros braquet sur ce Tour 2012.

 55km: Comme tout bon coureur kazakh, Dimitri Fofonov est passé par la case contrôle antidopage positif. 

 58km: Quelqu'un est capable de me dire ce que fout ce Garmin à rouler en tête du peloton? Il prépare le sprint pour Tyler Farrar? Attention, cette vanne demande quelques notions de cyclisme. 

 62km: Ce tweet m'a fait beaucoup rire. Presque autant que la formule "le grimpeur Rémy Di Grégorio".

 

 68km:  Arrivée de @Nico_Buz, un solide rouleur roumain. J'espère qu'il va me relayer. 

 69km: Les BMC de Cadel Evans viennent prêter main fort aux Sky de Wiggins. Tout ça sent bon l'entente anglo-saxonne pour contrarier les ambitions de Christophe Riblon le Picard.

 70km: On vit le quart d'heure Jean-Paul Ollivier, j'en ai profité pour me chercher un café. 

 73km: Petit aparté personnel, Anne Roumanoff me suit sur Twitter. Dois-je m'inquièter à votre avis?

 82km: Tristesse, Christophe Riblon n'est plus maillot jaune virtuel. Sous l'impulsion des Sky, le peloton est revenu à 4'38''. Mais pourquoi rouler aussi fort? On ne va pas me faire croire que Riblon ou Sorensen soient dangereux pour le classement général. 

 85km: Onze ans après, c'est un autre Danois qui passe en tête de ce col de 3e catégorie. Cris Anker Sorensen devance Luis Leon Sanchez.

 86km: Jean-Paul Ollivier nous rappelle que Michael Rasmussen était passé en tête ce col de Grosse Pierre en 2001. Si vous voulez des nouvelles de "Chicken", je vous conseille le dernier Pédale par les amis de SO Foot. Et je ne dis pas ça seulement, parce que je collabore à cette aventure. 


87km: On a enfin des nouvelles de Sandy Casar. Je commençais à m'inquiéter. 

 88km: Trois kilomètres après, le peloton n'a toujours pas repris Peter Sagan.

 90km: Au milieu des odeurs de merguez, Peter Sagan remporte le sprint du peloton et écoeur Goss et Greipel. J'adore ce gamin. 

 93km: Mais oui! Cyril Gautier remporte le sprint intermédiaire. Sans forcer. La classe, la talent, la France. 

95km: Le live tweet de notre confrère Stéphane Kolher, une autre idée du Tour de France. Putain de génie. 

 97km:  chichi26, pourquoi pas. Après, je ne connais pas les talents de grimpeur de Martin Velits. Le Slovaque est peut-être aussi là pour jouer sa chanche. Mais Albasini et Luis-Leon Sanchez me paraissent au-dessus de leurs copains d'échappée sur ce type d'arrivée. Je mise un franc suisse sur Albasini d'ailleurs. 

 100km: Alerte sprint intermédiaire! La seule occasion - pour l'instant - de voir un Français gagner quelque-chose sur ce Tour. 

 103km:  Dorian128, on sait que Sagan passe très bien les bosses types Amstel ou Liège-Bastogne-Liège, la Planche risque d'être un peu longue à son goût. Mais il ne faut jurer de rien avec ce garçon.  

105km: Fabian Cancelarra peut-il garder son maillot? A mon avis, non. Et je ne suis pas le seul à le penser. Cédric Vasseur (consultant pour la RTBF) voit un nouveau leader au sommet de la Planche des Belles Filles. Reste à savoir qui...

110km: Les Sky roulent déjà en tête du peloton. L'ami Wiggins ne serait-il pas un peu sur les nerfs? Pour s'être approcher trop près de lui, ce pauvre caméraman s'est mangé une mandale du Britannique (vidéo repérée par @Greg Lenco). 

 

Wiggins almost injured by camera from Cyclismas on Vimeo.

 115km: Il y a du monde dans cette échappée. A commencer par l'Espagnol Luis-Leon Sanchez (déja vainqueur de trois étapes sur le Tour), le Suisse Michael Albasini (vainqueur du Tour de Catalogne cette saison), le Danois Chris Anker Sorensen, le Kazakh Dimitri Fofonov et le Slovaque Martin Velits. On a rien contre le pays de Lubomir Moravcick, mais si les Slovaques pouvaient ne pas gagner toutes les étapes...

 118km: Comme prévu, une échappée matinale s'est formée. Et pour une fois, elle a des chances d'aller au bout. Sept hommes possèdent 5'25'' sur le peloton. Parmis eux, deux Français, Christophe Riblon (Ag2R) et Cyrill Gauthier (Europcar). Riblon est même maillot jaune virtuel. Je sens que Thierry Adam va nous le rappeller toutes les deux minutes.

119KM de l'arrivée: Si vous avez survécu au playback de Franck Michael et l'horrible émission populiste de Laurent Luyat, vous avez bien mérité de vivre avec nous cette 7e étape du Tour 2012. Pas de sprint c'est promis, mais une belle petite étape de moyenne montagne avec cette arrivée inédite à la Planche des Belles Filles. Promis, on va se régaler.

Marre des sprints massifs et des échappées condamnés d’avance? Vous allez être contents, le Tour 2012 prend enfin de l’altitude. Avant les Alpes, le peloton se voit offert comme entrée le massif des Vosges et une arrivée inédite au somment de la Planche des Belles Filles. Goudronné pour l’occasion, ce col est court (6km) mais offre quelques méchants pourcentages entre 13 et 14% et avec même un passage à 20%. S’il ne faut pas s’attendre à des écarts énormes entre les principaux favoris, cette montée devrait nous fixer sur l’état de forme des prétendants au podium. Les Français ont eux intérêt à se glisser dans une échappée matinale pour  viser la victoire d’étape. 
 
Les favoris du jour
 
 L'abandon
 
Victime de l'énorme chute collective lors de la 6e étape,  le Canadien Ryder Hesjedal n'a pas pris le départ. Le directeur sportif de la Garmin, Jonathan Vaugthers a confirmé sur Twitter le forfait du récent vainqueur du Tour d'Italie.  L'Espagnol Oscar Freire (Rabobank) et le Français Anthony Delaplace (Sor-Saujasun) n'ont également pas pris le départ.
 

 
 
L’homme à suivre
 
Benjamin de ce Tour de France, Thibaut Pinot (22 ans) est aussi le régional de l’étape (son père est le maire de Mélisey, une commune traversée par la caravane du Tour). Autant dire que le grimpeur de la FDJ connaît sa Planche sur le bout des doigts. « J’essaie d’y aller tous les quinze jours, confie-t-il à France Télévision. C’est un peu mes routes d’entraînement. Quand je vais au Ballon d’Alsace, je passe par la Planche. Je connais par cœur.» Autant dire que ce grand espoir du cyclisme français a mis un post-it sur cette 7e étape. Et si vous voulez l’encouragez, le garçon est très actif sur son compte Twitter

La minute Jean-Paul Ollivier 
 
A l'altitude de 1035 mètres, l'unique station de ski de la Haute-Saône doit son nom à la fuite collective et désespérée de la population féminine de la vallée qui voulait échapper à un massacre pendant la Guerre de Trente Ans, entre 1618 et 1648. Poursuivies par les soldats suédois cantonnés à Plancher-les-Mines, sous les ordres d'un brutal chef de guerre (Mansfeld), les femmes et les filles des paysans des vallées du Rahin et de la Savoureuse auraient dévalé les pentes du Ballon d'Auxelles pour se jeter dans un étang aux eaux noires. La légende rapporte que depuis ce temps, l'étang et la planche qui le surplombe portent ce nom de «Belles Filles».
 
 
Les maillots distinctifs: 
 
Maillot jaune: Fabian Cancellara (Radioshack)

Maillot vert: Peter Sagan (Liquigas)

Meilleur grimpeur: Michael Morkov (Saxo Bank)

Meilleur jeune: Tejay Van Garderen (BMC) 

A.P.
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr