Tour de France: Du pain, des bières et Di Rupo

0 contributions
Publié le 29 janvier 2014.

CYCLISME - Depuis samedi, la Belgique accueille le Tour pendant trois jours dans une ambiance pleine de décontraction et aux vrais airs de kermesse...

Pour mesurer le succès du Tour en Belgique, pas besoin d'avoir fait math sup. A voir le nombre de stands de bières, frites et pain saucisses, on comprend qu’ici la Grande Boucle est un peu chez elle. Dans un pays fondu de vélo, recevoir le Tour de France est une vraie fête.

La convivialité érigée en mot d'ordre

Et si Liège est la première ville étrangère à recevoir deux fois (après 2004) le départ du Tour, ce n’est sans doute pas un hasard. Ici, pas de grands monuments, ni de musées exceptionnels. Ce qui compte c’est la convivialité avec la décontraction érigée en mot d’ordre. Le meilleur exemple de cet art de vivre est tout simplement Elio Di Rupo, le premier ministre belge, nommé fin 2011 après deux ans de crise institutionnelle. Célèbre pour ses nœuds papillons, le responsable s’est payé un bain de foule sur la ligne d’arrivée sous les «Elio maillot jaune» ou encore «Elio à vélo».

«Liège compte parmi les villes les plus conviviales de jour comme de nuit»

Un chambrage en règle de ses administrés qui fait sourire la deuxième plus haute personnalité de Belgique, juste derrière le roi. «Je pratique le vélo pour faire mes courses, je fais aussi un peu de VTT mais je ne suis pas du tout un spécialiste», réplique Di Rupo avant de faire la promotion de la ville hôte du grand départ. «Ici , on trouve un vrai brassage de langue et de culture, c’est une face magnifique de mon pays. Et puis, Liège compte parmi les villes les plus conviviales où les gens sont les plus sympas. Et ce de jour comme de nuit», conclut tout sourire un premier ministre difficile à contredire sur ce point là.

A Liège, François Launay
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr