Cyclisme: 4e titre de champion de France de contre-la-montre pour Chavanel

0 contributions
Publié le 21 juin 2012.

SAINT-AMAND-LES-EAUX (Nord) - Sylvain Chavanel a démontré jeudi sa maîtrise de l'exercice du contre-la-montre pour remporter son quatrième titre de champion de France, après 2005, 2006 et 2008, et entrer dans l'histoire en égalant le record de victoires d'Eddy Seigneur.

Le coureur de Chatellerault, qui fêtera ses 33 ans le 30 juin, a devancé Jérémy Roy (FDJ) de 13 secondes et Yoann Paillot (Top 16 Cyclisme) de 1 min 01 sec.

Lors de son premier titre, Chavanel avait succédé au palmarès du contre-la-montre à Eddy Seigneur, vainqueur en 1996, 2002, 2003 et 2004. Avec son quatrième, il le rejoint dans l'histoire du cyclisme français.

"Ca me fait plaisir (d'égaler le record) mais j'aimerais plus que quatre dans les années futures !", a lancé dans un sourire celui qui est également jusqu'à dimanche le tenant du titre de la course en ligne.

"Je voulais gagner, c'est chose faite. Je suis content", a déclaré Chavanel qui a bouclé le parcours à 50,5 km/h de moyenne.

Sans aucune indication de son directeur sportif après que sa radio est tombée en panne au bout de cinq kilomètres, il a "joué avec le braquet, enroulé 54-11, 54-12 en restant concentré jusqu'au bout" pour avaler les 48,5 kilomètres du parcours.

Alors que Jérémy Roy, l'autre homme en forme du moment, avait déjà franchi la ligne, il a même dû essuyer une violente averse.

"La pluie ne m'a pas trop gêné, ce n'était que sur les deux derniers kilomètres", a-t-il raconté. L'écart, qui n'était que d'une petite seconde aux deux temps intermédiaires, était déjà creusé sur son rival...

Toujours réaliste, le coureur de l'équipe Omega Pharma, au profil de baroudeur, sait qu'il a peu de chances de conserver son titre de la course en ligne dimanche sur un parcours plat a priori favorable aux sprinteurs. Et il ne pense pas non plus à une éventuelle sélection pour les jeux Olympiques en août.

Il a seulement dans sa ligne de mire le prochain Tour de France qui compte notamment trois contre-la-montre: le prologue de Liège (30 juin, 6,4 km), et les +chronos+ Arc-et-Senans - Besançon (le 9 juillet, 41,5 km) et de Bonneval - Chartres (21 juillet, 53,5 km).

"Je vais essayer de confirmer les +chronos+ que j'ai faits depuis le début de saison. C'était mon sixième contre-la-montre, j'ai pratiquement toujours été dans le Top 5. Tout est bien pour moi: la position, le matériel, plus de problèmes au dos...", a souligné le coureur qui a subi une intervention chirurgicale en novembre dernier.

Cette année, il a réalisé la même préparation qu'avant le Tour 2010 qui l'avait vu briller avec deux victoires d'étapes, deux jours avec le maillot jaune et un prix qui récompense le coureur le plus combatif sur l'ensemble de l'épreuve.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr