Tour de France: Encore deuxième d'une étape, Sagan est «fâché, déçu et en colère»

CYCLISME Cela fait quatre fois cette année que le Slovaque passe à quelques centimètres d'une victoire d'étape...

N.C.

— 

Greg Van Avermaet devance Peter Sagan à l'arrivée de la 13e étape du Tour de France, le 17 juillet 2015.

Greg Van Avermaet devance Peter Sagan à l'arrivée de la 13e étape du Tour de France, le 17 juillet 2015. — ERIC FEFERBERG / AFP

Il n’en peut plus, et on le comprend. Devancé par Greg Van Avermaet à l’arrivée de la 13e étape, ce vendredi, Peter Sagan a enregistré sa… quatrième 2e place depuis le départ du Tour de France. Si cette statistique pique un peu, que dire de celle-là : Si l’on prend ses résultats depuis 2013, le Slovaque en est à 12 places de dauphin.


Trop, c’est trop, et le détenteur du maillot vert s’est énervé contre lui-même dans l’aire d’arrivée à Rodez. « Je perds par ma faute. Je suis fâché (…), très déçu et en colère. J’ai attendu, attendu… J’aurais dû relancer et je me suis rassis sur la selle, a-t-il dit. C’est une erreur stupide de ma part. »

>> L’étape à revivre en direct

Interrogé sur les malheurs de son adversaire, le vainqueur du jour a esquivé la question piège. « Si j’ai un conseil à lui donner ? Sûrement pas, j’ai le même problème, je termine souvent deuxième, a répondu Van Avermaet. La seule chose que je peux dire, c’est de toujours insister. Sagan est l’un des coureurs les plus difficiles à battre, il n’abdique jamais. J’ai un énorme respect pour lui. »

C’est gentil, mais ça ne suffira peut-être pas à consoler le Slovaque. En tout cas pour ce soir.