Cyclisme: rupture entre RadioShack et Bruyneel, ex-directeur sportif d'Armstrong

0 contributions
Publié le 12 octobre 2012.

Johan Bruyneel, directeur sportif de l'US Postal et Discovery Channel lors des sept victoires de Lance Armstrong au Tour de France, a été contraint au départ vendredi par son équipe actuelle, la formation luxembourgeoise RadioShack, après les révélations de l'Agence antidopage américaine (Usada).

Officiellement, RadioShack et son manageur général belge "ont d'un commun accord mis un terme à leur collaboration vendredi", selon le communiqué de l'équipe.

Mais Johan Bruyneel, abondamment cité par l'Usada dans son dossier de 202 pages publié mercredi soir à l'appui de sa décision fin août de suspendre à vie Armstrong pour dopage, n'avait en fait pas le choix.

Selon l'Usada, le directeur sportif belge a bien été l'une des pièces maîtresses du système de dopage mis en place autour du coureur texan, qu'elle a qualifié de "programme de dopage le plus sophistiqué de l'histoire du sport".

"Suite à la publication par l'Usada d'un certain nombre de témoignages" relatifs à la procédure engagée contre le septuple vainqueur de la Grande Boucle, "Johan Bruyneel n'est plus à ce jour en mesure d'exercer de manière pleinement efficace et confortable ses fonctions", a précisé le communiqué de RadioShack.

"Son départ était souhaitable afin d'assurer la sérénité de l'équipe et des coureurs", a ajouté le communiqué de l'équipe luxembourgeoise, qui compte parmi ses principales figures les frères luxembourgeois Andy et Frank Schleck, des spécialistes des courses à étape, et le Suisse Fabian Cancellara, un grand coureur de classiques et de contre-la-montre.

Andy Schleck a été déclaré sur le tard vainqueur du Tour de France 2010, après le déclassement de l'Espagnol Alberto Contador, déclassé pour un contrôle anti-dopage positif.

Le communiqué de l'équipe luxembourgeoise précise que la procédure disciplinaire diligentée par l'Usada "ne concerne aucunement les activités de Johan Bruyneel au sein de RadioShack".

Aucune mention par contre de la collaboration actuelle entre RadioShack et le médecin espagnol Pedro Celaya, lui aussi mis en cause par l'Usada dans le système mis en place à l'US Postal, où il avait travaillé aux côtés de Bruyneel.

Le désormais ex-manageur général de RadioShack, qui avait arrêté sa carrière de coureur en 1998, a été le directeur sportif d'Armstrong dans ses sept Tours de France victorieux (de 1999 à 2005, chez US Postal puis Discovery Channel), ainsi que lors de ses deux dernières années de compétition après son retour dans le peloton, en 2009 (Astana) et 2010 (RadioShack).

Le Belge est l'une des six personnes qui ont été accusées par l'Usada dans le système de dopage organisé autour de Lance Armstrong. A la mi-juin, il avait assuré être "innocent de toutes les accusations" portées à son encontre.

Mercredi, la Fédération belge de cyclisme (RLVB) a précisé qu'elle allait "étudier le rapport de l'Usada très soigneusement" puis "si nécessaire transmettre le dossier à la commission antidopage".

En 2010, la RVLB avait déjà auditionné Bruyneel dans le cadre de ce dossier: "C'était à l'époque sa parole contre d'autres", a expliqué mercredi le procureur fédéral de la Ligue royale vélocipédique belge, "mais il semble qu'il y a tout de même un peu plus d'éléments à présent dans le dossier de l'Usada".

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr