Richard Gasquet au tournoi de Rome, le 17 mai 2012.
Richard Gasquet au tournoi de Rome, le 17 mai 2012.

J.L, R.S pour le live

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Richard Gasquet est à une marche de l’exploit. Oui, on parle bien d’un exploit, car franchir le cap des huitièmes en Grand Chelem relèverait du miracle pour le 14e mondial, qui n’a pas réussi pareille prouesse depuis le tournoi de Wimbledon 2007 et qui reste sur dix défaites d’affilée à ce stade de la compétition dans les quatre tournois majeurs (12 défaites en 13 apparitions en huitième de finale de Grand Chelem depuis le début de sa carrière). C’est dire la difficulté de la tâche qui attend le Français en fin d’après-midi sur le court Louis Armstrong. Surtout que son adversaire, la mobylette David Ferrer, ne lui réussit pas spécialement. Voire pas du tout. En huit rencontres contre le 5e mondial, «Ritchie » n’a gagné qu’une fois en 2008. Le reste du temps, c’était pilée sur pilée avec du 6-3, 6-4 à la pelle. Mais, en fidèles supporters de Gasquet, on sera derrière lui pour faire semblant de croire que cette fois c’est la bonne.

    >> Ne nous lâchez pas, on annonce du revers long de ligne à foison du Kid de Sérignan à partir de 18h. Cela suffira à notre bonheur en cas de défaite. 

    permalien