Gonzalo Higuain, buteur face à Barcelone, mercredi 29 août au stade Santiago Bernabeu. 
Gonzalo Higuain, buteur face à Barcelone, mercredi 29 août au stade Santiago Bernabeu.  - Daniel Ochoa De Olza/AP/SIPA

Anthony Davière

Ce n’est finalement qu’une suite logique dans l’opération reconquête entamée par José Mourinho et ses hommes il y a deux saisons. Mercredi soir, le Real Madrid a remporté son troisième trophée sous la houlette du technicien portugais, après la Coupe du Roi en 2011 et la Liga cette année. Leur victoire lors du match retour face au FC Barcelone (2-1) dans leur stade Santiago Bernabeu, leur permet de lancer définitivemement leur saison en soulevant la Supercoupe d’Espagne. Parfaitement rentrés dans la rencontre, les madrilènes ont étouffé les Blaugranas pour mener rapidement deux buts à zéro grâce à Higuain-préféré à Benzema- et Cristiano Ronaldo. En supériorité numérique pendant plus d’une heure suite à l’exclusion d’Adriano (28e minute), le Real s’est ensuite contenté de gérer, surtout après la réduction du score de Messi sur coup-franc juste avant la pause. Malgré quelques sueurs froides en fin de match, c’est bien le Real Madrid qui remporte ce trophée et inflige à Tito Villanova sa première défaite en tant qu’entraîneur du FC Barcelone.

Première victoire à Santiago Bernabeu depuis cinq ans

Après la rencontre, toute l’équipe catalane est restée sur la pelouse de Santiago Bernabeu pour féliciter le vainqueur. Avec le sacre en Liga et désormais cette Supercoupe d’Espagne, le Real Madrid gagne peu à peu le respect de son meilleur ennemi. Cette victoire marque d’ailleurs peut-être le début d’une nouvelle ère dans le football espagnol. Les hommes de José ont à la fois remporté leur premier match à domicile face au Barça depuis cinq ans, et mis un terme à l’hégémonie barcelonaise dans la compétition lors des trois derniers exercices. Poussifs en championnat (seulement un point pris en deux journées), les Madrilènes ont élevé leur niveau mercredi soir et envoyé un signal fort à leur principal rival. Le Real s’est retrouvé et vient de lancer sa saison de la meilleure des manières.