Adrian Mutu, sous le maillot de Cesena (à gauche), le 29 janvier 2012, au Stadium Manuzzi de Cesena. 
Adrian Mutu, sous le maillot de Cesena (à gauche), le 29 janvier 2012, au Stadium Manuzzi de Cesena.  - Marco Vasini/AP/SIPA

B.V.

Au moins, il est fidèle à sa réputation. Adrian Mutu n’est pas en France depuis plus de deux jours qu’il fait déjà parler de lui. Présenté à la presse ce mardi, le nouveau joueur d’Ajaccio a déjà pas mal envoyé devant les journalistes: «Je ne suis pas en préretraite, d’ailleurs je lance un défi à Zlatan Ibrahimovic, je marquerai plus de buts que lui d'ici la fin du championnat.» Optimiste? Sans doute, mais pas fou. Pour se faire accepter rapidement par les supporters corses, l’attaquant roumain les a brossés dans le sens du poil corse: «On m'attend en France mais je viens en Corse et pas en France. C'est le Sud, une région qui me correspond et qui ressemble, dans l'engouement et la culture, à l'Italie.» Après enquête, nous avons vérifié, la Corse appartient toujours à la France.