Lance Armstrong et George Hincapie, alors coéquipiers dans l'équipe Discovery Channel, en juin 2005, sur le Tour de France.
Lance Armstrong et George Hincapie, alors coéquipiers dans l'équipe Discovery Channel, en juin 2005, sur le Tour de France. - AFP PHOTO SEBASTIEN BERDA

Témoignages édités par Christine Laemmel

Le superressuscité du cyclisme, septuple vainqueur de la Grande Boucle, a chu. Si c’est loin d’être une surprise pour les internautes, la désillusion n’en est pas moindre. Déçus par la légende ou par les instances dirigeantes du cyclisme, ils commentent la décadence «inévitable» d’Armstrong et alimentent le débat du dopage.

>> Continuez à nous envoyer vos réactions dans les commentaires ou à reporter-mobile@20minutes.fr , les meilleures contributions seront ajoutées à cette sélection.

Laurent: «Il fallait bien que ça lui tombe sur le nez» 

«Depuis le temps que ses victoires dérangent, il fallait bien que ça lui tombe sur le nez. Je ne sais pas s’il est coupable, je pense que dans le cyclisme ce genre de pratique est quasiment une tradition. Je suis convaincu que certains coureurs français ont aussi de grosses casseroles accrochées à leurs victoires et qu'ils sont également passés par les mailles d'un filet bien trop laxiste.»

DanielNice06: «Cela n’enlève rien au talent d’Armstrong»

«Quelle hypocrisie! Ça fait des décennies que les officiels savent que la majorité des cyclistes du tour se dopent, c’est impossible de faire le Tour en 20 jours sans se doper! Cela n’enlève rien au talent d Armstrong. Mettez dehors tous les sponsors, les équipementiers et autres et vous aurez du sport à peu près propre!»

Cassiop: «Je suis d'avis qu'ils se dopent tous ouvertement»

«Quel sportif, surtout dans le cyclisme mais dans d'autres disciplines également, n'est pas dopé? Je suis d'avis qu'ils le fassent tous ouvertement, sponsorisés par de grandes firmes pharmaceutiques. Tous seront alors sur un pied d'égalité.»

Fantor: «Il faut que le service anti-dopage fasse mieux son travail au moment de la course»  

«Tous les vainqueurs du Tour de France d'après-guerre étaient dopés... Vont-ils rendre leur maillot jaune? Qui va être le vainqueur ? Le deuxième ! Je pense que les 10 premiers de chaque Tour l'étaient aussi... Alors à qui le maillot? Il faut se faire une raison, Armstrong était le meilleur dopé, qu'on lui laisse ses victoires et que le service anti-dopage fasse mieux son travail au moment de la course. Qu'on recherche tous les produits possibles dans les analyses. Je n'ai jamais aimé Armstrong car je savais qu'il était dopé au moment de ses victoires et je ne comprenais pas comment il pouvait être négatif aux contrôles. Y a-t-il quelqu’un qui croit que le vainqueur de cette année est clair?»