Christophe Lemaitre lors de son arrivée à Londres, le 4 août 2012.
Christophe Lemaitre lors de son arrivée à Londres, le 4 août 2012. - AFP PHOTO / WILL OLIVER

Antoine Maes

De notre envoyé spécial à Londres,

Il y aura bien absent, ce dimanche soir, lors de la finale du 100m. En tout cas pour les Français. Depuis quelques semaines déjà, Christophe Lemaitre a en effet annoncé sa décision de ne courir que sur le 200m, et de laisser les Jamaïcains s’entre-tuer sur la distance reine.

L’élève de Pierre Carraz est arrivé samedi soir dans la capitale anglaise, et regardera le duel Bolt-Blake à la télé, «chez moi, dans ma chambre». Depuis le début des Jeux, qu’il suivait de France, Lemaitre n’a rien raté ou presque. 

Le 100m, il le regardera d’un œil attentif «parce que c’est quand même ma discipline, le sprint». Avec le risque d’avoir un petit pincement au cœur? «Je ne suis pas plus dépité que ça. J’ai fait un choix, je ne regrette pas», promet le Français. Son coach non plus, mais s’imagine déjà un petit scénario qui pourrait profiter au camp tricolore. «Si Blake gagne le 100m, je pense qu’il ne fera pas le 200m», promet Pierre Carraz. Ce qui ferait déjà un médaillé probable en moins.