Le sprinteur de Saint Kitts & Nevis, Kim Collins
Le sprinteur de Saint Kitts & Nevis, Kim Collins - Shizuo Kambayashi/AP/SIPA

Il n’y aura pas de Kim Collins en finale du 100m dimanche soir. Le sprinteur des petites îles de Saint-Kitts et Nevis, champion du monde de la discipline en 2003 et 3e des derniers mondiaux à Daegu a en effet été exclu des Jeux de Londres par sa propre délégation. Motif: il aurait rendu une visite à sa femme et ses enfants vendredi soir dans un hôtel de Londres. «Kim n’a pas été dans le camp les deux derniers jours», a expliqué à l’agence de presse AP Lester Hanley, le porte-parole de la délégation de St Kitts.

Porte-drapeau et unique médaillable de son pays, Collins n’était pas au départ de sa série du 100m, ce samedi matin. Sur Twitter, il a confirmé son «forfait»: «Mes fans, je ne vais pas mentir, je ne courrai pas tout à l’heure. Je ne peux pas exprimer mes sentiments, mais merci pour votre soutien. Tout ce que je veux, c’est courir. C’est ce que j’ai fait toute ma vie.»

Avant d’envoyer sur son profil Facebook: «Quelques heures avant mon cinquième 100m aux Jeux olympiques, je découvre que je ne peux pas courir tout ça parce que j'étais à l'hôtel avec ma femme/coach. VRAIMENT? C'est une putain de blague!!!!»

 

Mots-clés :