Samir Nasri après son but contre l'Angleterre à l'Euro, à Donetsk (Ukraine), le 11 juin 2012. 
Samir Nasri après son but contre l'Angleterre à l'Euro, à Donetsk (Ukraine), le 11 juin 2012.  - Kirsty Wigglesworth/AP/SIPA

A.P.

La commission de discipline de la Fédération française de football a sanctionné Samir Nasri de trois matchs de suspension ferme en équipe de France. Le milieu de terrain avait insulté un journaliste de l’AFP après la défaite contre l’Espagne en juin dernier lors du championnat d’Europe. Jérémy Ménez ( puni pour ses insultes à l'égard de l'arbitre italien Nicolas Rizzoli contre l'Espagne ) écope lui d’un match de suspension, indique la FFF dans un communiqué.  Nasri sera privé du prochhain match amicaux des Bleus contre l'Uruguay (le 15 août au Havre) et surtout les deux premiers matchs des éliminatoires pour la Coupe du monde 2014, contre la Finlande et la Biélorussie.

Hatem Ben Arfa (pour une altercation avec Laurent Blanc après France-Suède) et Yann M’Vila (pour ne pas avoir serré la main du sélectionneur lors de sa sortie contre l'Espagne) ont juste eu un simple rappel à l’ordre de la commission pour leur comportement lors de cet Euro. Les joueurs ont dix jours pour faire appel de ces sanctions. 

>> Que pensez-vous de ces sanctions? Sont-elles trop sévères ou au contraire trop clémentes? Répondez-nous dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr