Le maillot jaune du Tour de France Bradley Wiggins devant le sprinteur de la Sky Mark Cavendish, le 20 juin 2012, à Brive.
Le maillot jaune du Tour de France Bradley Wiggins devant le sprinteur de la Sky Mark Cavendish, le 20 juin 2012, à Brive.

A.M.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Le point sur les maillots:

    Maillot jaune: Bradley Wiggins (Sky)

    Maillot vert: Peter Sagan (Liquigas)

    Maillot à pois: Thomas Voeckler (Europcar)

    Maillot blanc: Tijay Vangarderen (BMC)

    Le parcours du jour en vidéo:

     

    Le résumé anticipé:

    Raisonnablement, personne ne se sent vraiment d’animer l’étape du jour. C’est la coutume, on s’envoie quelques coupes de champagne en plein milieu de la route. Coureurs, directeurs sportifs, suiveurs, tout le monde est un peu beurré. Sauf que les forces de l’ordre ne l’entendent pas de cette oreille: «l’opération bulles» commence après une cinquantaine de kilomètres de course. Bilan, un retard monstre pour tous ceux qui ont quelque chose à fêter. Ceux qui sont toujours bredouilles, n’ayant pas abusé du mousseux, fomentent une attaque d’envergure avec Evans, Menchov, Peraud, Leipheimer, Coppel, Martinez, Nuyens, Scarponi, Taramae, Albasini, Sprick et Hoogerland. En arrivant sur les Champs, ils ont 15 minutes d’avance, ce qui envoie le leader australien de la BMC sur le podium. Derrière, après un rapide rappel à la loi, on se remet à rouler, mais Hoogerland a démarré depuis longtemps et se termine en solitaire. Sur la ligne, le Néerlandais déploie une pancarte sans équivoque: «This is for you, France télévisions». «Un grand champion, auteur d’un grand numéro, qui nous remercie, c’est la magie du Tour», éructe Thierry Adam à l’antenne. Dans le casque, on lui signale que pour Hoogerland, c’est surtout un moyen d’insulter l’entreprise dont une voiture l’a envoyé dans les barbelés l’an passé. Wiggins et le peloton coupe la ligne 5 minutes plus tard: «In the future, i’ll only drink Guiness», balance le vainqueur du Tour de France en point presse par mesure de rétorsion.

    Le tweet:

    Parce qu'un peu de mauvais esprit ne fait jamais de mal.

    permalien