De son côté, Mathilde Johansson, 83e mondiale, s'est qualifiée pour la deuxième finale de sa carrière en battant samedi la Suédoise Johanna Larsson 6-4, 6-4 en demi-finale du tournoi sur terre battue de Bastad (Suède)
De son côté, Mathilde Johansson, 83e mondiale, s'est qualifiée pour la deuxième finale de sa carrière en battant samedi la Suédoise Johanna Larsson 6-4, 6-4 en demi-finale du tournoi sur terre battue de Bastad (Suède) - Jacques Demarthon afp.com

© 2012 AFP

La Française Mathilde Johansson a manqué dimanche l'occasion de remporter le premier tournoi de tennis WTA de sa carrière, vaincue en finale par la Slovène Polona Hercog 0-6, 6-4, 7-5 sur la terre battue de Bastad, en Suède, son pays de naissance.

Polona Hercog, 21 ans et 86e mondiale, remporte ainsi son deuxième titre. Bastad semble être son tournoi favori puisqu'elle s'y était imposée en 2011 pour sa première participation.

Johansson, 27 ans et 83e mondiale, a manqué de constance. Revenue de 1-5 à 5-5 dans la dernière manche, elle a immédiatement cédé son jeu de service. Et à deux reprises, aux deuxième et troisième manches, elle a perdu des jeux où elle menait 0-40.

Face à une adversaire d'abord apathique, la Française avait commencé très fort, plaçant des attaques ravageuses.

Menée 1-0 au deuxième set, Hercog se réveillait soudain et remportait à la suite ses quatre premiers jeux: jeu blanc, break, jeu où elle sauvait trois balles de break, et nouveau break.

Si la Française répliquait par un jeu blanc sur le service de la Slovène, il s'agissait de son dernier coup d'éclat au deuxième set. Les attaques ne fonctionnaient plus et Johansson montrait des signes d'énervement, comme quand elle jetait sa raquette à terre au début du troisième set après avoir gâché trois balles de break.

Des erreurs étaient fatales à la Française, comme cette double faute qui lui coûtait un jeu et donnait à Hercog un avantage qui paraissait décisif (4-1) dans la dernière manche. Mais Johansson est revenue ensuite à 5-5 à l'issue d'une série de jeux très disputés. Elle a cédé finalement les deux derniers jeux après des fautes directes.

Johannsson disputait son premier tournoi en Suède, où sa carrière était jusque-là passée inaperçue. Née à Göteborg d'un père suédois et d'une mère française, elle est arrivée en région parisienne avant son premier anniversaire.