Le Britannique Bradley Wiggins, lors d'un contre-la-montre sur le Tour de France, le 9 juillet 2012.
Le Britannique Bradley Wiggins, lors d'un contre-la-montre sur le Tour de France, le 9 juillet 2012.

R.S.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Le point sur les maillots

    Maillot jaune: Bradley Wiggins (Sky)

    Maillot vert: Peter Sagan (Liquigas)

    Maillot à pois: Thomas Voeckler (Europcar)

    Maillot blanc: Tijay Vangarderen (BMC)

    Le parcours en vidéo

    Le résumé anticipé

    Avec 2’05 d’avance sur Chris Froome, Bradley Wiggins sait déjà qu’il lui suffit de ne pas tomber pour gagner le Tour de France. Facile a priori, sauf quand l’excès de confiance guette le maillot jaune. Totalement relâché avant de s’élancer, le Britannique se permet une petite Guinness sur un transat', devant le bus des Sky en début d’après-midi. Uns à uns, les coureurs découvrent ce parcours «plat comme un pancake» se marre «Wiggo». En l’absence de Cancellara et Martin, tous deux au chaud pour préparer les JO, c’est Jens Voigt qui tient le temps de référence jusqu’au départ des cadors. Obligé de courir à fond pour donner quelques repères à son leader Cadel Evans, Amaël Moinard tire tout droit dans un virage. Tel Florent Brard en 2006, il abandonne la veille de l’arrivée. Chez les Lampre, Stortoni et Scaponi et Marzano finissent hors délai. Hondo finira donc seul le Tour dans l’équipe italienne. Pour Rolland et Pinot l’objectif est de rester dan le top 10. Les deux y parviennent en profitant de la déroute des poursuivants, Roche et Klöden. Victime de deux crevaisons, l’Allemand jette son vélo de rage sur un platane. Selle cassée. Il finira les 15 derniers kilomètres en danseuse. Pendant ce temps, Chris Froome écrase tous ses rivaux lors des deux chronos intermédiaires. Wiggins ne peut pas suivre. Alors que «Froomy» a repris 1’45 à son leader, le lieutenant est victime d’un mystérieux saut de chaîne, hors caméra. Evidemment, personne n’y croit. Mais depuis le début, il est écrit que Wiggins doit parader en jaune sur les Champs. Vivement le Tour 2013.

    La minute Jean-Paul Ollivier

    Outre la naissance de Mireille Dumas, Chartres doit aujourd’hui sa renommée internationale à la cathédrale Notre-Dame, chef-d’œuvre de l’art gothique, surnommée par Auguste Rodin l’Acropole de la France. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, elle est notamment célèbre pour ses vitraux et leurs couleurs d’un bleu unique, le «bleu de Chartres». L’autre bleu réyonnant sur la ville étant celui de l’équipe Sky.

    Le tweet

    Soren Kristiansen, le chef cuisinier de l’équipe Sky vous présente l’équipe qu’il regale tous les jours pendant le Tour…

    permalien