L'athlète sud-africaine Caster Semenya, le 25 août 2009 à Johannesbourg.
L'athlète sud-africaine Caster Semenya, le 25 août 2009 à Johannesbourg. - S.Sibeko/REUTERS

A.D

Caster Semenya sera donc la porte-drapeau de la délégation sud-africaine aux Jeux Olympiques de Londres. «Caster a prouvé sa force d’inspiration dans l’adversité et nous sommes sûrs que cela déteindra sur tous les membres de l’équipe olympique», a expliqué Gideon Sam, le président du comité olympique sud-africain. Après sa victoire aux championnats du monde 2009 de Berlin, Semenya n’avait plus couru pendant près d’un an. L’athlète, spécialiste du 800m, avait du passer des tests de féminité en raison de son apparence androgyne. «Caster fait figure d’exemple absolu pour tous les sportifs et sportives en Afrique du Sud», a poursuivi Gideon Sam. Vice-championne du monde, en 2011 à Daegu, Semenya représente une véritable chance de médaille aux Jeux de Londres.