Christopher Froome devant Bradley Wiggins et Vincenzo Nibali, le 17 juillet 2012, sur le Tour de France.
Christopher Froome devant Bradley Wiggins et Vincenzo Nibali, le 17 juillet 2012, sur le Tour de France. - AFP PHOTO / JOEL SAGET

A.M.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

Hommes de tête >>> Peloton Wiggins à 30 secondes

Echappés: Nibali, kessiakoff, Voeckler, Casar, Valverde...
  • 17h18: On va se quitter là-dessus, en maudissant les Sky et en bénissant Thibaut Pinot, encore formidable aujourd'hui, et qui pourra viser un Top10 à Paris. On se retrouve demain pour une étpae beaucoup plus cool...
    permalien
  • 17h15: Je suis dans un état de frustration lamentable, avec cette tactique ultrafrileuse des Sky, qui ont préféré assurer plutôt que de laisser Froome aller chercher Valverde... permalien
  • VICTOIRE DE VALVERDE!!!!
    permalien
  • 1km: Non c'est Pinot qui revient tout seul!!! Il envoie du rêve le petit FDJ!!!!!! permalien
  • 1,4km: Froome avait des ailes, mais pas l'autorisation de foncer. Du coup, Pinot, Rolland et vandenbroeck vont revenir. Je suis dégouté.
    permalien
  • 1,9km: Le vélo est en train de mourir sur les pentes de Peyragudes, avec Froome qui attend son leader au lieu d'aller chercher Wiggins.

    !!!!!!!!!!!!!!!!SCANDALE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    permalien
  • 2km: Incroyable discussion entre Froome et Wiggins, le premier demandant l'autorisation de partir.
    permalien
  • 2'7km: FROOME attaque moi ton leader merde!!!! T'es 100 fois plus fort!!!!!!!!! permalien
  • 2,9km: Vangarderen lâche aussi...
    permalien
  • 3km: Derrière Valverde, Wiggins, Froome, Pinot, Rolland.
    permalien
  • 3,1km: Nibali à la rue!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    permalien
  • 3,4km: Wiggins qui emmène tout seul comme un grand. Va-t-il offrir la victoire à Froome?
    permalien
  • 3,6km: Il va le faire Valverde, il va le faire...
    permalien
  • 4km: On est dans la petite descente avant Peyragudes. Pinot mène le groupe maillot jaune. La chasse au valverde est ouverte.
    permalien
  • 5km: Evans qui va finir l'étape avec Kern. Honte.
    permalien
  • 6km: Froome et Nibali accusent le coup sur l'accélération du Français, mais vont être ramenés par cette ordure de Vandenbroeck qui roule.
    permalien
  • 6km: Oui Pinot!!!!!!!!!!!!!!! Elle est belle celle-là!!! A fond gamin!!!!!!!!!!
    permalien
  • 7km: Tout ce beau monde n'a pas fait le trou. Mais Basso a sauté. Roche est pas loin de le faire. Devant, Valverde est entrain de coincer comme une merde.
    permalien
  • 7km: Vandenbroeck en met une! Rolland et Pinot dans la roue. permalien
  • 7km: Madame Evans, si elle pouvait le pousser, elle le ferait. permalien
  • 8km: Evans lâché! Et y a encore Kern devant lui. Tristesse.
    permalien
  • 8km: On a quand même deux Irlandais dans le groupe Wiggins. DES IRLANDAIS!
    permalien
  • 8km: Nibali attend le pied de Peyragudes. Autant dire que Wiggins a eu le temps d'appeler la famille pour prévenir de l'attaque de l'Italien.
    permalien
  • 9km: Attaque de Vanendert! Go belgium go! On attend VandenBroeck derrière. permalien
  • 9km: Ouais, "incredible", c'est le mot. permalien
  • 10km: Le petit Pinot est toujours avec les meilleurs. Et si elle venait de lui l'attaque du jour?
    permalien
  • 10km: On est toujours dans Peyresourde. On attend sans doute Peyragude pour en mettre une. Ca me détruit cet attentisme.
    permalien
  • 11km: Klöden vrèce au milieu d'une mer de camping-cars.
    permalien
  • 11km: En fait, Rolland n'a fait que se replacer. Mais bordel tentez quelque chose!
    permalien
  • 11km: On annonce une fausse route de Ruoi Costa. Qui aurait tournait à droite au lieu de tourner à gauche. LOSER.
    permalien
  • 12km: Attaque de Pierre Rolland!!!!!!!!!!!!!!!!!
    permalien
  • 12km: Allez, maintenant, tout est plus clair. S'il te plait, Vincenzo, envoie nous une petite minasse, un peu de rêve quoi.
    permalien
  • 13km: Il ne reste plus que deux hommes devant. Alejandro Valverde seul et Martinez parti à sa chasse. permalien
  • 14km: Kessiakoff est repris par le peloton maillot jaune. C'est donc officiel pour Thomas Voeckler : il va ramener le maillot à pois à Paris. permalien
  • 16km: Erreur de Rui Costa dans un virage. Le Portugais file tout droit au lieu de prendre sur sa droite. Un petit tour autour des spectateurs et c'est reparti. Bon, évidemment, il a perdu de vue Martinez. permalien
  • 17km: Alejandro Valverde entame les premières pentes du col de Peyresourde, nous voilà dans la dernière difficulté de la journée. permalien
  • 17km: On joue à saute-mouton, en passant d'un groupe à l'autre, c'est inintérréssant. Et derrière, personne ne bouge.
    permalien
  • 20km: Donc Costa a repris martinez et Voeckler Kadri et Lepiheimer. Mais on s'endort là! Lâchez nous Nibali!!!
    permalien
  • 22km: Je voulais pas le dire vraiment jusqu'à maintenant. Mais là, ok, je veux bien. C'est nul ce Tour!!!!!!!
    permalien
  • 23km: Bon, j'en ai sué pour vous faire le compte-rendu le plus précis possible de la course. Donc envoyez les "merci" et rapidement.
    permalien
  • 26km: Alors si je comprends bien Martinez est seul derrière valverde (à 35s). Derrière Kadri, leipheimer et Rui Costa. Puis kessiakoff et Voeckle. permalien
  • 30km: Ah... vandenBroeck tente sa chance non loin du sommet.  Juste histoire de descendre tanquillement je pense.
    permalien
  • 32km: Valverde vient de passer le sommet, au-dessus des nuages. C'est beau putain!
    permalien
  • 32km: Bon, retenez qu'il y a Valverde en tête, pleins de mecs, puis Voeckler, puis pleins de mecs, puis le peloton.
    permalien
  • 33km: C'est un bordel sans nom dans cette montée, donc ne croyez pas tous les écarts que je vous donne hein.
    permalien
  • 33km: Au tour de Casar et Kadri aussi. Les Liquigas vont nous les digérer.
    permalien
  • 34km: Oh Vino... Avalé par le peloton le Kazak... Il va finir à pieds.
    permalien
  • 34km: Il est parti tout seul Valverde!!! Au passage, laissez moi vous dire que cet homme a l'air d'être barbu même des paupières.
    permalien
  • 35km: Chez les gros, on s'inquiète pas trop de l'attaque des Liquigas... permalien
  • 35km: Moins de 5km du sommet...
    permalien
  • 36km: Non, je ne suis pas parti prendre un café. C'est juste que mon outil de lvie est en train de décédéer. Soyez patients, bientôt, je pourrai recommencer à dire n'improte quoi.
    permalien
  • 38km: Valverde en met une petite mignonette, mais on va pas se mentir, elles étaient plus belles ces attaques quand il était chargé ras-la-gueule. permalien
  • 40km: Bon, je m'emballe en fait, parce que les Liquigas nous emmène ça au train.
    permalien
  • 41km: Ca lâche chez les poursuivants aussi. Casar, ten Dam, Plaza... Tout ça va finir en marche arrière.
    permalien
  • 42km: Ils sont quatre ou cinq à assurer l'allure. Wiggins ne bouge pas une oreille, sous ses rouflaquettes.
    permalien
  • 42km: C'est parti pour la Grande Attaque des Liquigas!
    permalien
  • 43km: Allez, Balès, c'est maintenant. faudrait qu'on nous envoie un peu de rêve là, sinon franchement...
    permalien
  • 43km: @punkactuary Je pense que pour Froome, ça fait partie du deal. Tu n'attaques pas cette année, et on te laisse partir calmement.
    permalien
  • 44km: Je vois tellement de Liquigas en tête que je me demande s'ils n'ont pas recruté des mecs dans la nuit.
    permalien
  • 46km: En fait, Balès c'est dans deux ou trois kilomètres. Et les Euskaltel roulent, roulent, roulent.
    permalien
  • 48km: Devant, les deux Eusklatel Izaguirre et Azanza sont partis. Kadri est dans leur roue.
    permalien
  • 49km: Richie porte est en train de rentrer sur le peloton. la question c'est est-il le fils du fameux docteur Porte?
    permalien
  • 50km: Les Astana accélèrent, surement pour démentir plus rapidement la rumeur qui envoie les Schleck chez eux. Le groupe de tête explose.
    permalien
  • 51km: @djeuil A ton prono ne manque pas de panache. par contre, j'espère que t'as eu le temps de faire tes gamins, parce qu'aujourd'hui, tu les perds...
    permalien
  • 51km: Cavendish est rentré. Richie Porte ne va pas tarder. Mais les Liquigas n'ont pas attendu, donc je ne me couperai rien du tout.
    permalien
  • 52km: Rooooooh merde. Et si on fait les deux??? permalien
  • 52km: Richard Virenque est sous ujn âne, sous un surhomme, parce qu'il est semble-t-il capable de "froncer les cils".
    permalien
  • 53km: Si les Liquigas les attendent, je m'en coupe une.
    permalien
  • 54km: Chute dans le peloton! Deux Sky à terre: Cavendish, et surtout Richie Porte!
    permalien
  • 54km: Je lis vos commentaires là, et vous pensez tous que les échappés vos aun bout?
    permalien
  • 56km: Y a des jours où je regrette (juste une seconde), de pas regarder France Télé. permalien
  • 57km: @punkactuary Moi, je mise sur une chute provoquée par un Basque agonisant dans son vomi.
    permalien
  • 59km: Tout ça pour dire qu'on a toujours pas lancé le concours de prono du jour. Je pose mes c... sur la table aujourd'hui. Vainqueur: Nibali. A vous!
    permalien
  • 61km: Allez, on s'attaque au Port de Balès! Enfin le peloton, parce que nous, on est installé peinard, et on va pas tarder à demander au stagiaire d'aller nous chercher un kitkat et un café.
    permalien
  • 63km: Mais qui a eu l'idée folle de planter un sprint intermédiaire entre deux cols? Attendez, Vopeckler et Kessiakoff vont peut être le faire, pour la beauté du geste.
    permalien
  • 64km: Ah ça y a du monde chez les Eusklaltel pour montrer le maillot dans les Pyrénées. mais rendez-nous Iban Mayo!
    permalien
  • 65km: Ca me fatigue ces grimpeurs épiciers. pas un seul qui arrive à la cheville du Pirate, le plus grand de tous les temps, même s'il était chargé jusqu'à la gueule, et qu'il en est mort. permalien
  • 67km: Voeckler qui vient de prendre deux malheureux points dans la Côte de Burs, juste devant Kessiakoff. Elle est là la bagarre du jour (malheureusement).
    permalien
  • 68km: Bon, attaquons les choses qui fâchent. je propose un débat "Pour ou Contre Thomas Voeckler?". On va pas se voiler la face: tout le monde le hait dans le peloton, et tout le monde l'adore sur le bord de la route. Mais vous, vous en pensez quoi? permalien
  • 68km: Comme d'hab, Virenque pointe sa tronche à 15h dans le studio Eurosport. Il est à temps partiel ou quoi?
    permalien
  • 69km: Les Liquigas s'envoient en tête du peloton. Ils roulent comme des ânes pour préparer "une offensive de grande-envergure" comme dirait Thierry Adam. une attaque de Nibali pour prendre 300 mètres, donc.
    permalien
  • 70km: Et ce gagne-petit de Kessiakoff vient de se faire pourrir par un Movistar qui lui reproche de ne pas prendre un seul relai.
    permalien
  • 71km: @olcox51 Ah nan, il est là Chris Anker. Comme d'habitude. Je crois que si personne ne l'arrête à l'arrivée, il continue à rouler.
    permalien
  • 72km: En attendant, temps de merde sur la ligne d'arrivée. permalien
  • 73km: Jonction en tête. Avec uniquement d"es mecs qui sont déjà sortis cette année, dont l'increvable Sorensen. Oui, Sorensen.
    permalien
  • 76km: Les hommes de tête lèvent légèrement le pied pour attendre les neuf poursuivants. On aura besoin de tout le monde pour attaquer le troisième col de cette journée. permalien
  • 79km: Cinq coureurs de la Liquigas mènent le peloton. Soit Nibali joue la victoire d'étape, soit il veut esseuler Wiggins rapidement dans cette étape, soit les deux. permalien
  • 82km: Pieter Weening est revenu sur 7 hommes de tête. Derrière, les neuf contre-attaquants comptent toujours 30 secondes de retard. permalien
  • 87km: Et Voeckler qui prend encore le meilleur! Huit points d'avance pour le Français.
    permalien
  • 88km: Sinon, on est dans le col des Ares. Moins de points à prendre que dans le Menté, mais il y aura bagarre quand même entre Voeckler et Kessiakoff.
    permalien
  • 89km: Et aux esprits grincheux qui ne veulent pas voir la réalité en face, voisci la preuve. permalien
  • 90km: Et sinon, un groupe est parti en contre derrière, avec du Ten Dam, du Vinokourov, du Leipheimer, du Khadri, du Hoogerland...
    permalien
  • 91km: J'en reviens pas, je viens d'être RT par Manolo Saiz sur Twitter. Je peux claquer maintenant.
    permalien
  • 94km: Les Liquigas en tête du peloton maillot jaune. Les plus belles stratégies vaines depuis très longtemps.
    permalien
  • 97km: Et même Hoogerland tente de s'échapper! On l'a pas revu depuis l'année dernière et cette histoire de voiture de France Télé (d'ailleurs, j'ai beaucoup de rumeurs en poche à ce sujet, mais j'ai pas le droit de vous les dire).
    permalien
  • 97km: Derrière, Sorensen attaque encore. Oui, Sorensen. Je crois que lundi matin, il attaquera encore.
    permalien
  • 99km: On râle encore et toujours sur le tracé... permalien
  • 100km: Visiblement, on n'en a pas marre de gagner chez les Chouans Vendéens. permalien
  • 103km: LOOOOOOOOOL!!!! Valverde est allé voir Nibali en lui demandant de s'arrêter. Et Nibali a obtempéré!!! Nibali de retour dans le peloton... permalien
  • 104km: Par contre, les mecs de devant, si vous pensiez que c'était la bonne, bah c'est raté. Tout ça à cause de Nibali. Finira-t-il dans un ravin?
    permalien
  • 105km: Ne vous inquiétez pas, ils sont au courant chez Sky hein... permalien
  • 108km: Une bonne vingtaine de coureurs ont pris une avance insignifiante sur le peloton dans le col de Menté. Et Nibali a fait la descente à bloc pour attaquer!!!!!
    permalien
  • 109km: On va grimpouiller un peu ujusqu'au Port de Balès, le prochain 1ere catégorie. Mais on a déjà vu de la bagarre, avec le duel Kessiakoff/Voeckler pour les pois. Avantage au Français, qui a basculé juste devant le Suédois. Les deux hommes descendent ensemble...
    permalien
  • 111km: Bonjour les enfants! Ca va ou quoi? Vous le savez, si on veut la chute de Wiggins, c'est aujourd'hui ou jamais. On vient d'avaler le col de Menté, et là, jolie descente dans le brouillard...
    permalien
  • Le point sur les maillots:

    Maillot jaune: Bradley Wiggins

    Maillot vert: Peter Sagan

    Maillot à pois: Thomas Voeckler

    Maillot blanc: Tijay Vangarderen

    Le parcours en video:

     

    Le résumé anticipé

    Dernière journée sur les dents pour les Sky. Mais trop de stress est nuisible à la tenue de la course. Dès les premiers kilomètres, Thibaut Pinot attaque, mais Sean Yates le confond avec Arthur Vichot. «Let him play!» entend-on crépiter dans les oreillettes de Michael Rogers. Le peloton fait semblant et tout le monde se marre de cet accroc dans la machine de haute technologie qu’est l’équipe de Bradley Wiggins. Quand les Britanniques comprennent enfin leur méprise, il ne reste que deux cols: malgré tout, l’avance de Pinot passe de 17 minutes à moins de 3 minutes sous l’impulsion de Christopher Froome. «Le Kenyan blanc» roule tellement bien qu’il enlève les oreillettes au pied du col de Peyragudes et largue son leader. C’est sur l’iPad qu’il a vissé à son guidon qu’il reçoit l’ordre de s’arrêter. Ce qu’il ne fait pas, reprenant deux minutes au maillot jaune, et revenant donc à 5 secondes au général. «Low battery», explique-t-il à la presse, désireuse de savoir pourquoi il n’a pas reçu les consignes de l’équipe. Wiggins, hors de lui, unfollow Froome sur Twitter dès le soir-même. Pendant ce temps-là sur le podium, les FDJ chambrent en envoyant Vichot chercher le bouquet du vainqueur d’étape à la place de Pinot.

    Le tweet

    De Chiara Passerini, aka madame Cadel Evans. Parce que pire, c’est possible?

    permalien