Le Luxembourgeois Frank Schleck (RadioShack) a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à un diurétique, pendant le Tour de France, a annoncé mardi l'Union cycliste internationale (UCI).
Le Luxembourgeois Frank Schleck (RadioShack) a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à un diurétique, pendant le Tour de France, a annoncé mardi l'Union cycliste internationale (UCI). - Lionel Bonaventure afp.com

Avec agences

Le coureur luxembourgeois Frank Schleck a quitté mardi le Tour de France après l'annonce par l'Union cycliste internationale (UCI) de son contrôle positif à un diurétique au terme de la treizième étape. Interrogé par Reuters pour savoir si Schleck continuait le Tour, un porte-parole de son équipe RadioShack-Nissan a répondu par SMS: «Non.»

Le contrôle date du 14 juillet, jour de l'étape du Cap d'Agde.«Le règlement antidopage de l'UCI ne prévoit pas la suspension provisoire vu la nature de la substance, qui est une substance spécifiée», a précisé la fédération internationale.«Néanmoins, l'UCI est confiante que son équipe entreprendra les démarches nécessaires pour garantir la sérénité du Tour de France et en même temps offrir au coureur le temps nécessaire pour préparer sa défense», a ajouté la fédération internationale.

Après 15 étapes, Frank Schleck occupe la 12e place du classement général, à 9 min 45 sec du maillot jaune (Wiggins). Le coureur luxembourgeois, qui est âgé de 32 ans, s'est classé troisième du Tour de France 2011. La substance incriminée (diurétique Xipamide) a été décelée dans un contrôle urinaire analysé par le Laboratoire national de Châtenay-Malabry.