Le peloton du Tour de France, lors de la 12e étape sur la route d'Annonay, le 13 juillet 2012.
Le peloton du Tour de France, lors de la 12e étape sur la route d'Annonay, le 13 juillet 2012.

R.S.

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Le point sur les maillots

    Maillot jaune: Bradley Wiggins

    Maillot vert: Peter Sagan

    Maillot à pois: Fredrik Kessiakoff

    Maillot blanc: Tijay Van Garderen

    Le parcours en vidéo 

    Le résumé anticipé

    Tout commence par une réunion informelle, autour de la portière d’une voiture RadioShak. Johann Bruyneel discute avec Christopher Froome, le dauphin de Wiggins chez Sky. Le deal est clair. «Ecoute bonhomme, aujourd’hui, on fait tout péter pour toi. Et à la fin de l’année, tu signes dans ma nouvelle équipe. Je suis sur un gros coup avec Jan Ullrich. Donc j’envoie Shleck, Horner et Köden devant, et toi tu laisses roules à bloc pour faire lâcher Wiggins. Comme ça, dans la cote de Péguière, il saute et toi tu pars seul.» Marché conclu. Personne ne se doute de rien quand l’échappée matinale part au 42e kilomètre. A l’approche des Pyrénées, Egoi Martinez se prend pour Iban Mayo et emmène un groupe de quatre dans les deux cols de 1re catégorie du jour. Avec lui, Julien Simon, Christophe Riblon et Steven Kruijswijk comptent quatre minutes d’avance au sommet du Mur de Péguière. Derrière, comme prévu, les RadioShack mettent le feu à l’avant du peloton. «On joue le général par équipe» feint Bruyneel. Sur l’attaque de Schleck, Nibali et Evans suivent. Froome aussi. Mais dans le rétro, personne. Wiggins est à l’arrêt. Même Fabrice Jeandesbosz le dépose au sommet de Péguière. Parti seul dans la descente, Egoi Martinez claque l’étape devant Riblon. Le groupe Froome compte 2’20 d’avance sur le maillot jaune sur la ligne d’arrivée ce qui relance totalement ce Tour. Vers 22h, Sean Yates entre dans la chambre de Wiggins à l’hôtel Ibis de Foix: «Ecoute Brad, j’ai bien réfléchi… Maintenant, c’est toi qui roules pour Chris. Il est plus fort que toi, il n’y a rien à dire.» Wiggo, qui dort depuis trois jours avec son maillot jaune, se réveille alors en sursaut, calmé par son masseur. «Hey Wiggo? Encore un nightmare... Tout va bien, ne t’en fais pas.»

    La minute Jean-Paul Ollivier

    Bienvenue dans la ville de naissance de Jean-Pierre Bel ou Eric carrière. En plein cœur de l’Ariège, au pied des Pyrénées, Foix, symbolisée par les trois tours de son château comtal, allie la qualité de vie d’une ville moyenne aux avantages de sa proximité immédiate avec une grande métropole, Toulouse mais aussi avec les Pyrénées, l’Espagne et Andorre. Côté activités, «Paulo la science» vous invite à enfourcher un VTT, un cheval ou prendre un parapente pour partir à la découverte des trésors du département de l’Ariège: châteaux du Moyen Âge, citadelles cathares, abbayes romanes, grottes préhistoriques…

    Le tweet

    Il n’est pas sur le Tour, mais suit la course depuis la Pologne où la FDJ l’a engagé en ce mois de juillet. Arnaud Démare a adressé un petit message de soutien à Tony Gallopin, qui a jeté l’éponge samedi sur la route du Cap d’Agde. Normal, les deux hommes se retrouveront dans dix jours à Londres pour tenter de décrocher le titre olympique.

    permalien