Zlatan Ibrahimovic contre Sienne, le 29 avril 2012. 
Zlatan Ibrahimovic contre Sienne, le 29 avril 2012.  - Peolo Lazzeroni/AP/SIPA

A.D

 «Ibrahimovic et Thiago Silva vont aller au PSG. Nous allons économiser 150 millions d’euros en deux ans». Il faut parfois se méfier de la communication roublarde de Silvio Berlusconi et prendre avec des pincettes ce genre de déclarations. Mais cette fois-ci, l’affaire semble bel et bien réelle. Le club italien a accepté l’offre de 62 millions du PSG pour le duo Ibra-Silva, et a donné l’autorisation à Leonardo de négocier directement avec l’attaquant suédois. Plusieurs médias affirmaient jeudi soir que le dossier était quasiment bouclé. Zlatan Ibrahimovic aurait donné son feu vert à deux années de contrat plus une année en option, avec un salaire de 12,5 millions d’euros annuels.

Des questions contractuelles à régler
 
Mais la situation n’est pas aussi simple. Même si les deux parties sont en effet proches d’un accord, rien n’est encore définitif. L’Equipe révèle ce vendredi que l’ancien buteur du FC Barcelone a effectivement donné un accord de principe. Il accepte de rejoindre le PSG. Mais il reste encore quelques conditions contractuelles à négocier, puisqu’«Ibracadabra» voudrait un salaire supérieur à celui qu’il touche actuellement à Milan (12 millions d’euros) et aurait même demandé 15 millions d’euros par an, selon des médias transalpins. Pour Leonardo, «il est difficile d’anticiper exactement l’issue de ce dossier. On discute. Tout sera OK quand tout sera OK. Mais on avance»…