Jérémy Menez, auteur d'un but parisien, a été excellent pendant tout le «clasico» contre Marseille au Parc des Princes le 8 avril 2012.
Jérémy Menez, auteur d'un but parisien, a été excellent pendant tout le «clasico» contre Marseille au Parc des Princes le 8 avril 2012. - KENZO TRIBOUILLARD / AFP

R.S.

Les têtes de mules de la génération 87, les écarts du dernier Euro, Carlo Anceloti ne veut pas en entendre parler. L’entraîneur du PSG, actuellement en stage en Autriche avec ses joueurs, compte bien s’appuyer sur Jérémy Ménez cette saison sur le terrain comme en dehors. Le coach italien a même évoqué le brassard de capitaine «pour le responsabiliser», indique L'AFP.

Actuellement en stage en Autriche avec ses joueurs, l’Italien a concédé qu'il s'agissait «peut-être d'une décision bizarre», Ménez étant convoqué par un conseil de discipline de la FFF pour justifier son comportement à l’Euro. Il avait notamment insulté son capitaine Hugo Lloris contre la Suède.

A un mois de la reprise du championnat, le choix de capitaine d’Ancelotti ne serait pas totalement arrêté. Mais selon, lui, il s’agira d’un joueur français. La saison dernière, le capitanat avait tourné entre plusieurs joueurs parmi lesquels Jallet, Sissoko, Bodmer, Sakho, Ceara.