Equipe de France: après Blanc, Deschamps enfin dans le grand bain bleu

0 contributions
Publié le 9 juillet 2012.

PARIS - Après Blanc, parti il y a une semaine, l'équipe de France accueille un 2e champion du monde comme sélectionneur, en la personne de Didier Deschamps nommé dimanche au terme d'un long week-end passé à négocier avec le président de la FFF les détails du contrat de deux ans qui l'attend.

L'heureux événement, pressenti depuis plusieurs jours, a fini par être officialisé en début de soirée par un communiqué sur le site de la Fédération française de football: "Noël Le Graët, Président de la FFF, et Didier Deschamps ont finalisé leurs discussions et ont abouti à un accord pour la nomination de M. Deschamps en tant que sélectionneur de l'Equipe de France", est-il sobrement écrit.

La conférence de presse des deux hommes lundi à 17h30 au siège de la FFF permettra d'en savoir plus sur les termes de l'engagement prochain de "DD".

Mais il va vraisemblablement signer un contrat de deux ans avec une option de deux années supplémentaires, en cas de qualification pour le Mondial-2014 au Brésil.

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Frédéric Thiriez s'est réjoui dimanche de cette nomination, assurant que Deschamps "est évidemment l'homme de la situation". "L'équipe de France a besoin dans ce contexte difficile d'un homme de cette trempe et de cette expérience", a-t-il commenté.

Libéré lundi dernier par Marseille, au terme d'une négociation tendue, le futur sélectionneur des Bleus n'aura pas attendu longtemps pour rebondir.

L'affaire aurait même pu être plus rapide s'il avait répondu tout de suite aux avances de Noël Le Graët, le président de la FFF, avec qui il a eu un premier entretien lundi.

"C'est un très bon choix (...) L'envie de travailler ensemble est réelle", avait assuré dès mardi son prochain employeur, à l'issue du comité exécutif de la FFF.

"Pleine négociation"

Mais le capitaine des champions du monde 1998 avait préféré se ressourcer quelques jours en famille avant de renouer le contact samedi avec "NLG" à Paris.

"Nous sommes en pleine négociation", avait alors reconnu l'un de ses proches.

Le Breton à la tête de la FFF a certes ouvert en grand la porte de l'équipe de France au Bayonnais de 43 ans, il ne veut pas lui donner les pleins pouvoirs, qu'il avait déjà refusés à Laurent Blanc. M. Le Graët, soucieux de rester maître à bord et de ramener les Bleus dans le giron de la FFF, a pourtant visiblement su être assez persuasif.

Avec la présence de l'envahissant agent de Didier Deschamps, Jean-Pierre Bernès, qui gérait déjà les intérêts de Laurent Blanc, et compte tenu des relations délicates qu'entretiennent de notoriété publique "NLG" et "DD", deux forts caractères, ce n'était pas chose évidente.

En fait, on peut imaginer que ce sont les détails du contrat plus que le fond du dossier qui a tenu si longtemps en haleine.

Stephan, adjoint ?

Selon L'Equipe, Didier Deschamps serait accompagné de Guy Stephan, qui était déjà son adjoint à l'OM.

Si son salaire devrait avoisiner celui de son prédécesseur, il y a en revanche fort à parier que Le Graët, soucieux du contrôle des dépenses autant que de la bonne image des Bleus, a borné les prérogatives de son sélectionneur.

Car s'il se satisfait du bilan sportif de Blanc, qui vient d'atteindre les quarts de l'Euro-2012, le mauvais comportement de certains Bleus en Ukraine leur vaut d'être convoqués le 27 juillet devant la commission de discipline.

Deux ans après avoir nommé à sa tête un premier membre de la génération dorée de 1998, l'équipe de France s'apprête donc à retenter l'aventure.

Mais "DD" est un ami de "Lolo" et la transition devrait s'effectuer en douceur d'ici le 1er match amical le 15 août contre l'Uruguay et avant l'entame des qualifications du Mondial-2014 le 7 septembre en Finlande.

Après le délicat Euro-2012 de la bande à Blanc - une fade élimination en quart ternie par les mauvais comportements de certains joueurs -, la FFF peut en tout cas se féliciter d'avoir obtenu le concours d'un technicien plus expérimenté que le précédent.

Surtout, Deschamps présente l'un des meilleurs palmarès parmi les entraîneurs français en exercice: finaliste de la Ligue des champions en 2004 avec Monaco, il a aussi gagné 6 trophées avec l'OM en 3 ans, dont un titre de champion de L1 (2010).

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr