Le maillot jaune du Tour de France, Bradley Wiggins, s'est emporté dimanche après la 8e étape contre les comparaisons qui fleurissent sur les réseaux sociaux entre son équipe Sky et l'équipe US Postal de Lance Armstrong, sous-entendant du dopage.
Le maillot jaune du Tour de France, Bradley Wiggins, s'est emporté dimanche après la 8e étape contre les comparaisons qui fleurissent sur les réseaux sociaux entre son équipe Sky et l'équipe US Postal de Lance Armstrong, sous-entendant du dopage. - Pascal Pavani afp.com

© 2012 AFP

Le maillot jaune du Tour de France, Bradley Wiggins, s'est emporté dimanche après la 8e étape contre les comparaisons qui fleurissent sur les réseaux sociaux entre son équipe Sky et l'équipe US Postal de Lance Armstrong, sous-entendant du dopage.

Interrogé sur le sujet par un journaliste en conférence de presse, le Britannique a répondu sans détour: "Honnêtement, ce sont des putains de branleurs. Je ne supporte pas les gens comme ça."

"Ca explique leur propre oisiveté parce qu'ils ne peuvent pas imaginer s'impliquer dans quoi que ce soit dans leurs propres vies", a-t-il poursuivi.

"C'est facile pour eux de s'asseoir là derrière un pseudonyme sur Twitter et d'écrire leur merde plutôt que de se lever le cul et aller travailler dur pour réaliser quelque chose", a-t-il conclu.

Bradley Wiggins, un des favoris pour la victoire dans le Tour avec le vainqueur de l'an dernier Cadel Evans, s'est emparé du maillot jaune samedi au terme d'une impressionnante démonstration de force de son équipe Sky.

Au terme de la 8e étape dimanche, il compte 10 secondes d'avance sur Evans et 16 secondes sur l'Italien Vincenzo Nibali.