Ligue 1/Marseille: Baup se sent "plus costaud" et "impatient" de commencer

0 contributions
Publié le 5 juillet 2012.

CRANS-MONTANA (Suisse) - Elie Baup, nommé mercredi entraîneur de Marseille (Ligue 1), a déclaré qu'il se sentait "plus costaud" grâce à son travail de consultant à la télévision et s'est dit "impatient" de démarrer, lors d'une conférence de presse jeudi à Crans-Montana, où l'OM est en stage.

Question: Quel est votre état d'esprit alors que commence cette nouvelle aventure ?

Réponse: "Tout d'abord, je tiens à remercier toute la direction du club, en particulier la propriétaire, Mme Louis-Dreyfus, pour la confiance qu'elle m'accorde, et pour le projet qu'elle m'a proposé. En ce qui me concerne, je veux être en harmonie avec ce projet. Comme l'a dit le président, nous sommes en phase de reconstruction, avec les moyens du club, avec des jeunes et avec tous ces professionnels qui restent, qui sont là... C'est cette dynamique qui m'a incité, qui me donne envie, de tout donner pour le club. Quand on est entraîneur, c'est le projet sportif qui motive. Il n'y a pas autre chose qui puisse intéresser un entraîneur d'expérience, qui a passé quinze ans en première division. Je veux désormais m'approprier ce projet. On est en accord en terme de travail, mais pour le reste, les objectifs, je les garde pour les joueurs."

Q: Comment allez-vous gérer le fait que votre dernière expérience en tant qu'entraîneur remonte à 2009 (avec le FC Nantes, NDLR) ?

R: "J'ai toujours considéré que j'étais entraîneur, je n'ai jamais décroché. Toute ma vie a été faite sur les terrains, même si je remercie Canal+ (pour qui il a été consultant pendant trois ans, NDLR) de m'+être perfectionné+. J'ai eu la chance d'être dans une sorte de +formation permanente+ en allant voir beaucoup de clubs européens. Quand vous avez la chance d'aller voir les matches de la Ligue des champions, vous passez deux-trois jours dans un club aux dimensions européennes. C'est très intéressant pour quelqu'un du terrain de s'informer, de se ressourcer à travers ces observations. Il faut faire l'effort de prendre ces informations mais aujourd'hui, je considère que grâce à cette expérience, je suis plus costaud au niveau de mon travail, c'est une réalité".

Q: Comment prenez-vous le fait de succéder à Didier Deschamps ?

R: "Je ne veux pas faire de comparatif, je n'ai aucun jugement à porter sur ce qui a été fait les saisons précédentes. Mais j'ai énormément de respect pour le travail effectué par Didier Deschamps, avec tous les titres qui sont revenus à l'Olympique de Marseille. Ce qui est important pour moi, c'est de travailler avec le groupe, l'harmonie globale et l'uniformité dans le projet de la part de tout le monde. La préoccupation de l'entraîneur, c'est d'être en phase avec le projet du club. Ma grande envie, c'est que tous ensemble, on réussisse à permettre aux joueurs de bien jouer. J'espère que je retransmettrai aux joueurs cette envie de se surpasser, de réussir. Je suis impatient d'être sur le terrain. Vous savez, l'OM, c'est énorme, c'est le plus grand club français, je suis très heureux d'être ici".

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr