Les anneaux olympiques sous le Tower Bridge, le 28 février 2012
Les anneaux olympiques sous le Tower Bridge, le 28 février 2012 - Andrew Winning/Reuters

A.P.

Qui connaît Steenkerke? Personne. Pourtant ce village belge de 400 habitants a fait trembler le CIO et toutes les télévisions européennes. Le maire de la commune avait prévu quelques travaux de voierie cet été. Or, il se trouve qu’une fibre optique qui part de Londres et dessert toute l’Europe est enterrée sous la rue principale de la commune. Un câble duquel dépend la diffusion des Jeux de Londres pour 300 millions de téléspectateurs.

Alerté de ce danger potentiel, le maire de Steenkerke n’a pas hésité à arrêter les travaux. «Cela ne pose aucun problème pour nous, nous ne voulons pas que des millions de gens soient privés de JO», explique Jan Verfaillie interrogé par France 2. Les commerçant font eux contre mauvaise fortune bon cœur et espèrent que cette histoire attirera quelques touristes.

A voir le reportage de France en cliquant ici