Didider Deschamps lors du quart de finale de Ligue des Champions entre l'OM et le Bayern Munich, à l'Allianz Arena de Munich, le 3 avril 2012.
Didider Deschamps lors du quart de finale de Ligue des Champions entre l'OM et le Bayern Munich, à l'Allianz Arena de Munich, le 3 avril 2012. - Kerstin Joensson/AP/SIPA

A.P.

Didier Deschamps ne remplacera pas Laurent Blanc à la tête de l’équipe de France. France Football avance que le désormais ex-entraîneur de l’OM aurait dit non à Noël Le Graët. Le président de la Fédération français de football (FFF) lui aurait proposé le poste de sélectionneur lors d’un entretien au téléphone le week-end dernier. D’après le bi-hebdomadaire, la discussion ne serait pas allée bien loin. Deschamps estime que le moment n’est pas venu pour lui de prendre la tête de la sélection. Non seulement parce qu'il ne serait «pas prêt à toutes les compromissions, ni à prendre tous les risques pour assouvir ce désir profond», mais aussi parce qu’il pressent que Noël Le Graët ne lui donnera pas plus de marge de manœuvre qu’il a pu en laisser à Laurent Blanc.

A la veille du comité exécutif de la FFF, les Bleus sont donc toujours sans sélectionneur. Après le refus de Deschamps, la piste menant à Paul Le Guen pourrait être de nouveau activée. A moins que Noël Le Graët ait une autre idée en tête.