0 contributions
Publié le 1 juillet 2012.

EUGENE (Etats-Unis) - Allyson Felix a mis le turbo pour remporter samedi le 200 m des sélections américaines, dans un chrono de 21 sec 69/100 qui fait d'elle la grande favorite des jeux Olympiques, mais elle doit encore régler l'épineuse question de sa présence sur 100 m à Londres.

Sur la piste mouillée d'Eugene (Oregon), elle est devenue la quatrième performeuse de l'histoire (derrière Florence Griffith-Joyner, Marion Jones et Merlene Ottey) en améliorant de 50/100 la meilleure performance de la saison et en retranchant 12/100 à son meilleur chrono, qui datait de 2007.

"Je ne réalise pas encore. Cela fait longtemps que je voulais être sur cette liste avec ces noms", a déclaré Felix.

"Je suis heureuse, j'ai eu l'impression que les choses se sont toutes mises en place au bon endroit au bon moment, a-t-elle ajouté. J'ai tout laissé sur la piste. Mais le travail n'est pas fini, c'est à Londres qu'il faudra finir."

La triple championne du monde du demi-tour de piste espère en effet remporter cet été son premier titre olympique sur sa distance fétiche.

Personne n'avait couru plus vite sur le demi-tour de piste depuis quatorze ans et les 21.62 de Marion Jones en 1998 à Johannesburg, en altitude. Hors altitude, Ottey est la dernière à avoir été plus vite (21.64), en... 1991 à Bruxelles.

Déjà bien en tête à la sortie du virage, elle n'a laissé aucune chance à ses rivales et a fini seule au monde dans une course au plateau très relevé, avec sept des dix meilleures performeuses de la saison, dont les cinq premières.

La vice-championne du monde Carmelita Jeter, déjà qualifiée pour ses premiers jeux Olympiques après sa victoire sur 100 m, a fini à 32/100 de Felix -un gouffre-, en courant au couloir 8, et Sanya Richards-Ross, elle aussi déjà qualifiée pour les JO après son succès sur 400 m, a terminé à 43/100 de la Californienne, prenant le troisième et dernier billet disponible pour Londres.

Contrairement à Jeter et Richards-Ross, Felix ne sait pas encore si elle s'alignera sur deux épreuves individuelles à Londres, car une semaine après avoir terminé à égalité parfaite avec Jeneba Tarmoh à la 3e place du 100 m, la façon de départager les deux sprinteuses n'a pas encore été décidée.

La Fédération américaine (USATF) a proposé de trancher à pile ou face ou par une course en duel d'ici dimanche, dernière journée des +Trials+.

Mais Bob Kersee, l'entraîneur de Felix et Tarmoh, ne veut pas d'un tirage au sort ("ce n'est pas acceptable") et refuse en bloc de refaire courir ses protégées dès dimanche. ("Pas question. Après tout ce qu'elles ont subi physiquement cette semaine, ce serait la chose la plus ridicule que j'ai entendue "). On semble se diriger tout droit dans une impasse. D'autant que les parties devaient se rencontrer samedi soir mais Kersee a préféré que ses athlètes se reposent et a de facto fait reporter la décision à dimanche.

"Cette situation ne m'a pas dérangée car notre entraîneur (Kersee) a réussi à nous protéger pour qu'on reste concentrées toute la semaine", a expliqué Felix après sa course. Elle a indiqué qu'il serait difficile pour elle et Tarmoh de courir de nouveau dimanche à cause de la fatigue physique et mentale accumulée après déjà six courses et plus d'une semaine de compétition.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr