Les sprinters jamaïcains Yohan Blake (à g.) et Usain Bolt (à dr.) lors des sélections jamaïcaines sur 100m, le 29 juin 2012.
Les sprinters jamaïcains Yohan Blake (à g.) et Usain Bolt (à dr.) lors des sélections jamaïcaines sur 100m, le 29 juin 2012. - G.Bellamy/REUTERS

R.S.

Il ne faut donc pas forcément compter sur un faux départ pour voir Usain Bolt se faire battre sur 100m. Yohan Blake, le champion du monde de la discipline, est parvenu à faire plier le recordman du monde, vendredi soir, lors des sélections jamaïcaines à Kingston. Vainqueur en 9’75, Blake, devance «La Foudre» en réalisant le meilleur temps de la saison, à seulement un mois des JO.

Il devient du même coup le quatrième homme le plus rapide de l'histoire sur 100 m, derrière Bolt, l'Américain Tyson Gay et Asafa Powell. Pénalisé par un départ médiocre, le triple champion olympique a pris la deuxième place en 9.86 et Asafa Powell (9.88) a arraché le troisième et dernier billet pour Londres dans une finale qui comptait six sprinteurs sous les dix secondes au départ.

«J'ai perdu ma concentration avant le départ quand Nesta (Carter) a bougé (dans les starting-blocks) et quand j'ai entendu le coup de pistolet, je n'étais pas dedans, a expliqué Bolt à l’AFP. Après un tel départ, ce n'est pas facile de rattraper des gars comme Asafa et Blake avec leur vitesse de finition. Ma course a été bonne après les 60 mètres mais rester dans les blocks comme je l'ai fait, c'est vraiment pas bon.» Il lui reste exactement 27 jours pour préparer sa revanche avant le début des Jeux de Londres.