Equipe de France: Un vestiaire bleu partagé entre colère et frustration

22 contributions
Publié le 20 juin 2012.

FOOTBALL - Certains Bleus n’ont pas accepté la défaite incompréhensible contre la Suède. ..

De notre envoyé spécial à Kiev (Ukraine)

L’inverse serait étonnant, presque inquiétant. Après leur prestation désastreuse face à la Suède (0-2), certain Bleus ont exprimé leur colère dans le vestiaire, même si tous ne l’ont pas évoquée en zone mixte, après la rencontre.

 

«Il y avait un peu de colère», raconte Olivier Giroud. Beaucoup? «Ouais, ouais… Maintenant, il faut essayer de se dire les choses plus à froid. En étant un peu plus réfléchi parce que tu dis souvent des bêtises quand tu dis les choses à chaud.»

 

«Tension palpable»

Mais aucun autre joueur n’évoquera quelconque coup de sang. La plupart ont même éludé la question, laissant poindre une certaine gêne: «On était très déçus, malgré la qualification, explique Karim Benzema. Rien à dire… On a fait notre douche et on rentre chez nous.» Pas mieux pour Mathieu Debuchy: «De l’énervement? Non, on était juste très déçus du résultat. On s’est dit qu’on n’avait pas été bons tout simplement.» Samir Nasri, lui, explique bien que le coach leur a dit qu'ils avaient «fait preuve d'insuffisance». «A chaud il est difficile de parler, mais il nous a dit que l'objectif était atteint», poursuit le Citizen.

 

Finalement, le seul à évoquer ces tensions d’après-match c’est Laurent Blanc lui-même. En conférence de presse, le sélectionneur des Bleus a concédé que ses hommes avaient fait preuve d’une certaine «frustration». «C’est compréhensible quand on perd alors qu’on est habitués à gagner, soulève le Président. Il va falloir retourner au calme, à Donetsk. La tension est palpable quand on perd. Il y avait de la tension chez les joueurs et le staff, cela fait partie d’un vestiaire.» Si ça peut nous éviter de revoir ce genre de matches…

Bertrand Volpilhac
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr