L'équipe de France fête le but de Karim Benzema en match amical contre l'Estonie, à la MM Arena du Mans, le 5 juin 2012.
L'équipe de France fête le but de Karim Benzema en match amical contre l'Estonie, à la MM Arena du Mans, le 5 juin 2012.

A.D. (live R.S.)

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez ici pour mettre à jour.

  • Les Ukrainiens sont leaders du groupe, après leur victoire face à la Suède, mais ils n’arrivent pas en favoris à la Donbass Arena. Shevchenko a beau rester une légende, le pays organisateur ne paraît pas armé pour aller très loin dans la compétition. D’autant qu’avec Seline en défense, les spectateurs peuvent s’attendre à un voyage au bout de l’ennui. L’équipe de France n’a pas le choix, il va falloir l’emporter pour se qualifier. L’avantage, c’est que les Bleus n’ont jamais perdu face à cette équipe d’Ukraine. L’inconvénient, c’est que le Premier ministre a parié une bouteille de cognac sur une victoire des siens. Même le pays d’Anatoly Tymoschuk n’a plus peur de nous. Et ça fait mal. Aux Bleus de prendre leurs responsabilités.

    >>>Suivez Ukraine-France en live comme-à-la-maison à partir de 18h00

    permalien